changer banque

Les Français sont de plus en plus nombreux à changer de banque, notamment suite à l’entrée en vigueur de la loi Macron sur la mobilité bancaire, qui facilite les démarches.

Pourtant, selon une récente enquête Opinion Way, 17% des Français souhaitent changer de banque mais n’osent pas se lancer. Faut-il franchir le pas ? Tour d’horizon des 5 bonnes raisons de changer de banque.

 

Pour réduire ses frais bancaires

 

Des frais bancaires en hausse

Les Français payent en moyenne 211€ de frais bancaires en 2018 selon une étude de l’association de consommateurs UFC-Que Choisir. Une somme conséquente, d’autant plus que la tendance est à l’augmentation : environ + 9% sur cinq ans. Or, toutes les banques ne pratiquent pas les mêmes tarifs bancaires, si bien que changer de banque peut permettre de réduire sa facture et de se défaire de frais bancaires trop chers voire abusifs.

Les banques en ligne pour payer moins cher

Parmi toutes les banques, les banques en ligne pratiquent les frais bancaires les moins chers. Pourquoi ? Essentiellement parce qu’elles ne supportent les coûts générés par le maintien d’un réseau d’agences : moins de coûts pour la banque, donc moins de frais pour le client. Un particulier qui se tourne vers la banque en ligne réalise donc une économie moyenne qui, en fonction de son profil, s’échelonne de 53,06€ à 190,96€, selon une étude publiée par Le Monde Argent.

Par ailleurs, les banques en ligne proposent des offres de bienvenue compétitives. Concrètement, cela signifie que la banque offre de l’argent à l’ouverture du compte. Les offres de bienvenue des banques en ligne sont généralement de 80€ et peuvent atteindre 250€, selon le type de compte ouvert, la disponibilité de l’offre et les conditions.

 

Pour bénéficier d’une carte bancaire gratuite

 

La carte bancaire : gratuite dans la plupart des banques en ligne

Nombre de Français changent de banque pour obtenir une carte bancaire gratuite. Dans la plupart des banques en ligne, la carte bancaire est gratuite avec l’ouverture d’un compte courant. Inversement dans les banques traditionnelles, la carte bancaire est facturée à plus de 40€ par an en moyenne, hors frais supplémentaires (retrait hors du réseau d’agences, retrait ou paiement à l’étranger, etc.).

Carte bancaire gratuite : les conditions

La carte bancaire gratuite est soumise à condition :

• Boursorama Banque, BforBank, Hello Bank! et Fortuneo : la carte bancaire est gratuite sous condition de revenus mensuels (dès 1000€ / mois).
• ING Direct : la carte bancaire est gratuite dès 1200€ de versement par mois sur le compte courant associé (ou 5000 € d’épargne dans la banque).
• Monabanq : la carte est payante mais le tarif de 24€ par an reste inférieur aux tarifs pratiqués par les banques classiques.
• Néobanques : la carte est le plus souvent gratuite sous condition d’utilisation (3 opérations par mois chez Orange Bank). N26 propose une carte bancaire gratuite sans conditions d’utilisation, mais seuls 5 retraits d’espèces par mois sont gratuits.

 

Pour accéder à des produits bancaires plus avantageux

 

Crédit immobilier : changer de banque pour un meilleur taux

Changer de banque peut s’avérer un bon moyen d’accéder à des crédits plus avantageux. En ce qui concerne le crédit immobilier, changer de banque permettra à certains d’obtenir un meilleur taux ; compte-tenu des montants engagés, une légère différence de taux aura un impact financier conséquent.

Attention toutefois : les crédits immobiliers sont souvent adossés à des conditions, telle que la domiciliation des revenus dans la banque. Toutes les conditions doivent donc être étudiées avant d’effectuer le changement de banque.

Produits d’épargne : aller vers une offre plus complète

Pour trouver le meilleur placement d’épargne, il est important de commencer par comparer les offres proposées par les banques, ainsi que leurs tarifs. Les différentes banques ne proposent pas les mêmes livrets ni les mêmes placements. En particulier, les placements d’assurance-vie n’ont pas tous le même rendement ni les mêmes conditions.

Epargner auprès d’une banque en ligne est tout à fait possible, mais là aussi, les possibilités varient d’un établissement à l’autre : d’où l’intérêt de passer par un comparatif avant de choisir sa banque en ligne.

Pour profiter d’un service client de meilleure qualité

Des relations difficiles avec un conseiller ou bien une insatisfaction vis-à-vis du service client de leur banque poussent de nombreux Français à changer d’établissement ou à se tourner vers une banque en ligne.

D’autres hésitent en revanche à changer de banque, soucieux de perdre un conseiller compétent et connu de longue date. Une hésitation à relativiser : la qualité des relations avec un conseiller bancaire ne dépend pas nécessairement du temps. De plus, la plupart des opérations courantes peuvent désormais être réalisées en ligne, 24h/24 et sans recours au conseiller, en particulier dans les banques en ligne. Les banques en ligne proposent par ailleurs un service client par téléphone, dont la qualité est reconnue et qui remplace le conseiller.

 

Parce qu’on peut changer de banque facilement et sans frais

 

Oui, il est possible de changer de banque facilement !

La loi Macron, entrée en vigueur en février 2017, a pour objet de faciliter la mobilité bancaire. Les banques sont désormais tenues de proposer gratuitement un service d’aide à la mobilité bancaire : par la signature d’un mandat de transfert, le client autorise sa nouvelle banque à informer tous ses créanciers et débiteurs réguliers de son changement de compte courant. C’est donc la nouvelle banque qui effectue le transfert des opérations, le client n’a plus à gérer ces démarches complexes.

Attention : le service d’aide à la mobilité bancaire couvre uniquement les comptes courants. Ainsi, pour transférer un livret A, un livret développement durable (LDD) ou un livret d’épargne populaire (LEP), le client devra d’abord fermer le livret puis en ouvrir un nouveau dans sa nouvelle banque.

Peut-on changer de banque sans frais ?

Depuis le 1er janvier 2005, la fermeture d’un compte courant ou d’un livret est gratuite et n’entraîne aucun frais.

En revanche, des frais de clôture de compte sont possibles pour la fermeture d’un PEL ou d’un CEL ; certains avantages seront par ailleurs perdus. Les assurances-vie ne sont pas transférables et leur clôture inclut souvent des pénalités de résiliation anticipée. Enfin, si le client a souscrit à un prêt immobilier, prudence : celui-ci peut être adossé à une clause de domiciliation des revenus dans la même banque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *