Il n’y a parfois qu’un pas entre la fiction et la réalité… et ce pas est sur le point d’être franchi. En février, lors du salon des hautes technologies Flight Lab Space à la Nouvelle-Orléans, le designer Tinker Hatfield, aussi créateur des Nike Air Max, a fait une annonce choc :

« Va-t-on voir des lacets automatiques en 2015 ? A cette question, je réponds oui ! ». Ce sont les fans de la trilogie de Retour vers le futur qui vont être contents.

En effet, dans le film Retour vers le Futur 2, Michael J. Fox porte des chaussures qui se lacent tout seules. 30 ans après le film, Nike acquiert la franchise du film et s’apprête à révolutionner le marché de la basket.

En 2011, Nike avait déjà commercialisé 1500 paires de la chaussure de Marty McFly sur Ebay : la Nike Mag. Sur le site, les enchères pour acheter une paire de ces fameuses chaussures commençaient à… 5000 $, alors même qu’elles ne possédaient pas le fameux mécanisme automatique.

En 2015, Nike veut aller encore plus loin : commercialiser les « power laces », les baskets au système de laçage automatique. Un bel hommage à l’Air Mag, puisque le second volet de la saga Retour vers le futur, dans lequel Marty McFly porte ces chaussures futuristes, se déroule précisément en 2015.

 

 

Cependant, deux points d’interrogation persistent :

A quel prix seront vendus ces petits bijoux de technologie ?

– Ce système s’appliquera-t-il à une nouvelle génération de modèles de basket ou sera-t-il, comme en 2011, commercialisé en édition limitée ?

 

En tous les cas, le « partenariat » entre Nike et Retour vers le futur s’avère être bien rentable et on peut d’ores et déjà prévoir que les « power laces » séduiront un large public.

Ces chaussures high-tech marqueront-elles le début d’une nouvelle génération de basket 2.0 ? Seul le futur nous le dira…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *