Les scandales s’enchainent dans le milieu bancaire : Luxleaks, Panama Papers…. Et pour autant, rien ne semble changer dans le milieu bancaire. Les amendes infligées pour mauvaises pratiques sont en hausse, et atteignent 208 milliards de dollars.

Les différents types d’amendes

Ces mauvaises pratiques peuvent être de différentes natures. Younited Credit vous les liste :

Evasion fiscale et blanchiment : ce sont les pratiques les plus médiatisées. Les paradis fiscaux et les sociétés offshore en font parties.

Fraudes liées aux subprimes : on connait bien ces fraudes depuis 2007 et le scandale du même nom. Il s’agit de montages financiers particulièrement opaques, qui permettent de cacher des placements très risqués derrière des placement plus sécurisés.

Irrégularités des procédures bancaires : ce sont toutes les procédures abusives de la banque. Il peut s’agir de frais trop élevés qui vous sont facturés, de conditions légales qui sont mal indiquées, etc…

Pratiques allant à l’encontre de l’intérêt des clients : elles ont été nombreuses, spécifiquement à la suite de l’affaire des subprimes. Il peut s’agir de vente de produits hypothécaires à risque ou encore de saisies immobilières abusives.

Violation d’embargo : il s’agit de réaliser des opérations financières dans un pays considéré comme infréquentable. La plupart de ces fraudes concernent des banques américaines qui ont réalisé des opérations avec Cuba.

Manipulation du marché : il s’agit d’une entente illégale entre les banques, leur permettant d’infléchir le cours normal du marché. C’est le cas par exemple lorsque les banques se mettent d’accord sur une devise.

Pression sur les employés : il s’agit, pour les dirigeants d’une banque, de contraindre leurs salariés à des actions contraires à la législation du travail, en termes d’horaires, de pratiques ou de pression.

Discrimination des clients : Certaines banques se font condamner parce qu’elles appliquent des tarifs différents suivants les clients, ou proposent des tarifs ou des avantages seulement à certains.

1

Et en France ?

Ces condamnations concernent les établissements bancaires à l’échelle mondiale. Mais qu’en est-il des banques françaises ?

La France a condamné deux banques pour évasion fiscale : la banque Reyl et la branche française d’UBS. La banque LCL a été condamnée pour discrimination de clients. 3 banques ont été épinglées pour irrégularités des procédures bancaires : la Société Générale, la banque Chaabi, et la Caisse d’Epargne et de Prévoyance du Languedoc-Roussillon. Enfin, neuf banques ont été devant la justice pour fraudes liées aux subprimes : BNP Paribas, Crédit mutuel, HSBC, CIC, Crédit du Nord, Société Générale, BPCE, Banque Postale, Crédit Agricole, LCL…

La transparence a encore un long chemin à parcourir semble-t-il.

Powered by Typeform

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *