Ce n’est pas un secret. Les anciens présidents bénéficient d’un certain nombre de services payés par l’Etat, et donc par vous et nous : appartement, voiture, chauffeur, assistant, logement… et même livres et paperasse. Savez-vous qui vous fait dépenser le plus ?

Toutes dépenses cumulées

C’est Nicolas Sarkozy qui coûte le plus cher. Et de loin ! L’ancien Président a coûté un peu moins de 700 000 euros en 2014 (699 811 pour être précis).

En deuxième position, Valéry Giscard d’Estaing a fait dépenser 478 058 euros à la République française.

Jacques Chirac est juste derrière et coûte à la République près de 420 000 euros par an.

Mais qu’est-ce qui coûte aussi cher ?

L’essentiel de la somme part principalement dans l’appartement : un peu plus de 242 000 pour Nicolas Sarkozy en 2014, un peu plus de 290 000 pour Valery Giscard d’Estaing et un petit peu plus de 205 000 pour Jacques Chirac.

A noter que si cette somme est la plus importante de celles engagées par le grand Jacques et VGE, ce n’est pas le cas de Nicolas Sarkozy qui dépense 383 701 euros en personnel, soit près de 3 fois plus que les deux autres (132.970 euros pour Giscard et 176.143 euros pour Chirac).

Il faut souligner que Sarkozy se montre par contre beaucoup plus raisonnable sur les dépenses concernant la presse et les livres puisqu’il ne coûte rien,alors que Chirac coûte plus de 6 000 euros et VGE plus de 13 000 euros.

Et les Premiers ministres dans tout ça ?

Les Premiers ministres bénéficient eux aussi d’avantages conséquents, même s’ils sont bien moindres que les anciens chefs de l’Etat.

Le trio de tête des plus dépensiers est assuré par Alain Juppé, Dominique de Villepin et Jean-Pierre Raffarin, avec respectivement : 102 171, 96 962 et 89 560€ dépensés. Lionel Jospin arrive juste derrière avec 82 118 euros.

Rappelons que ces sommes n’ont rien à voir avec leur salaire, que ces politiques touchent à vie, peu importe la durée durant laquelle ils ont exercé. Pas grand-chose à voir avec le commun des mortels qui doit cotiser pendant plus de 40 ans pour espérer toucher une retraite décente…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *