Besoin d’argent rapidement et facilement ? Aux premiers abords, le « pay-day loan » peut sembler une solution, mais il peut vite se révéler un piège.

Pour obtenir un prêt dans une banque, il faut un bon dossier et beaucoup de patience. De plus, les crédits bancaires sont souvent à moyen-long terme. Mais tout le monde n’a pas besoin de ça.Qu’en est-il des gens n’ayant besoin que d’une petite somme d’argent pour payer une facture avant l’arrivée de leur salaire ?

 

Le pay-day loan, qu’est-ce que c’est ?

Les « pay-day loan », littéralement en français prêts à la journée, sont des prêts d’un tout nouveau format : court, simple et rapide… mais également très coûteux.
Encore peu connus en France, ils sont en plein essor en Grande Bretagne et aux Etats-Unis. Ils consistent à emprunter des (très) petites sommes d’argent sur des durées très courtes. Le remboursement se fait en une fois à une date définie au moment de la demande du prêt et les liquidités sont sur votre compte en pas moins de 5 minutes. Dès lors, il devient facile de succomber à une envie dans un magasin même si on n’a pas l’argent sur le compte !

 

Où est le piège ?

Les taux d’intérêts facturés peuvent atteindre plus de 500% en base annuelle ! Par exemple, sur le site LendUp.com, pour emprunter 150$ sur 14 jours, il vous en coutera 170$, soit 20$ d’intérêts. Cela peut sembler peu, mais ramené à l’année, le taux d’intérêt revient à 355 % ! Sur le site Wonga.com, leader britannique du marché, les intérêts sont même de 27$ + 5$ de frais de transmission (soit presque 600% à l’année) pour le même emprunt.

Tout se complique encore si l’emprunteur ne parvient pas à rembourser à temps son prêt : les intérêts et les frais de retard se multiplient de telle sorte qu’on atteint très vite des montants astronomiques.

 

Wonga : 1 / Emprunteurs : 0

Wonga.com, leader sur ce marché, croît de manière fulgurante (+67% entre 2011 et 2012). Il a accordé 4 millions de prêts pour un total de 1,2 milliard de livres en 2012. Mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

La population cible pour ce type de prêts sont des personnes à faibles revenus ayant des problèmes de trésorerie. Appliquer des taux d’intérêts aussi élevés est la porte ouverte aux risques de surendettement, d’autant qu’une fois un premier prêt contracté, les sites cherchent à vous « fidéliser ».
Solution de dernier recourt pour beaucoup, ces prêts à la journée sont des bombes à retardement : en surfant sur la vague du crédit aux populations fragiles, ces sites s’en mettent pleins les poches et risquent d’alimenter la bulle du crédit de demain.

 

Alors un conseil : mieux vaut savoir avant de contracter un payday loan comment on va faire pour le rembourser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *