Sachez-le ! Les particuliers ont fait davantage de crédits à la consommation en 2015 que les années précédentes. En termes d’encours un record vient même d’être battu. Selon la Banque de France, le stock de crédits à la consommation s’élevait à 151,9 milliards d’euros à la fin du mois de septembre 2015. Pour rendre concret ce chiffre, c’est un peu comme si chaque français, enfants inclus, avait un prêt en cours de 2300 euros ou 5.400 euros par foyer.

Une reprise spectaculaire

Le nombre de crédits à la consommation était en baisse depuis 2011. Les volumes sont donc repartis à la hausse de manière spectaculaire pour atteindre un nombre historique. En un an, les encours ont enflé de 4,2% et sur trois mois ils ont progressé de 2,2%.

Pourquoi ça remonte ?

Parce que faire un prêt est une bonne solution pour beaucoup de français ! Cette hausse est principalement due aux prêts amortissables, qui comptent pour près de 69% du total. Pour rappel, un prêt amortissable est un prêt dont le remboursement du capital est étalé dans le temps. Pendant la durée du prêt, vous remboursez à la fois le capital et les intérêts.

La loi Lagarde de 2010, qui encadre plus sévèrement les crédits revolving pour protéger les emprunteurs, a également eu un effet : les crédits renouvelables sont de moins en moins utilisés. Ils ne pèsent plus que 13% des encours contre 15,7% il y a deux ans.

Cette progression du crédit à la consommation est bien évidemment à rapprocher du niveau actuel des taux. A 4,4% en moyenne (3.90 chez Prêt d’Union en ce moment !), les prêts amortissables sont cette année à des niveaux jamais atteints auparavant. A titre de comparaison, il y a trois ans, un crédit à la consommation coûtait plus de 6%.

Des découverts autorisés records… mais peu avantageux.

Il est enfin à noter que le phénomène s’accompagne d’un recours de plus en plus marqué au découvert. Actuellement, la somme cumulée des découverts des français s’élève à 7,6 milliards d’euros. Là aussi, il s’agit d’un record. En moyenne, un découvert coûte aujourd’hui 6,4%. Alors, autant se tourner vers Prêt d’Union pour refaire sa trésorerie !

3 réflexions sur “ Crédit à la consommation : vous n’êtes pas seul ! ”

  1. Monsieur,
    Pret d’union a rendu bon service pour les francais qui ont des difficultes financieres en metropole.
    Par contre il ne fait pas des prets aux francais expatries a l’etranger (exemple le Viet nam…)
    les francais expatries ont les memes problemes pecuniers que ses compatriotes metropolitains.
    Esperons que Pret d’union fait un effort sur ce domaine. Merci.
    cordialement

    1. Bonjour. Merci pour votre remarque constructive. Il est vrai que pour le moment, nous n’effectuons des prêts qu’en France métropolitaine. Mais nous espérons bientôt pouvoir développer notre offre auprès d’autres pays, afin que les français expatriés mais également les habitants d’autres pays puissent eux aussi utiliser un canal alternatif aux banques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *