Deux besoins fondamentaux de l’être humain se combinent régulièrement pour produire un effet vertueux : il lui est impérieux de gagner de l’argent pour s’acheter de chouettes vêtements tout neufs et cela lui impose dans le même temps de faire de la place dans ses placards pour les ranger.

Alors que l’hiver s’annonce, ces deux nécessités doivent se concrétiser en accéléré. Comment gagner de l’argent avec sa garde robe de l’hiver 2012, voire pire, 1985 ? C’est très simple car la vie de quartier tout comme internet autorise différentes options de déstockage.

 

Le dépôt-vente

Le bon vieux dépôt-vente demeure la ressource la plus immédiate. Privilégier les beaux quartiers où les prix sont plus élevés.

Les atouts : proximité, connaissance de la clientèle environnante, retour facile des gains après ventes.

Les faiblesses : touche un public restreint à la zone géographique, commission parfois élevée pour le dépôt-vente, jamais sûr de trouver acquéreur.

 

Le vide-grenier

Procure une journée en plein air et plein de contacts humains, voire de nouveaux amis.

Les atouts : vente immédiate, les vêtements partent facilement.

Les faiblesses : manutention fatigante, marchandage permanent, difficile de vendre cher.

 

Le vide-dressing

Evénement potentiellement festif entre amis et amis d’amis.

Les atouts : public large grâce au relais sur les réseaux sociaux, rassemblement de copines.

Les faiblesses : nécessité de déclarer l’événement à sa mairie, risque de réinvestir ses gains immédiatement sur place.

 

Le web

En pleine explosion, les sites offrent une nouvelle vie aventureuse aux vêtements victimes de votre infidélité. Il y a les généralistes (ebay, Le Bon Coin, etc.), les sites de vêtements d’occasion (videdressing.com, le-vide-dressing.fr, etc.) et les sites spécialisés sur le luxe (Vestiairecollective.com, Instantluxe.com, etc.). Postez-y vos annonces et attendez le chaland.

Les atouts : un large public d’amateurs éclairés, des prix justes et justifiables dans la rédaction de l’annonce.

Les faiblesses : assurer la corvée photo/descriptif/mise en ligne, recevoir les acheteurs ou poster les vêtements, temps de vente potentiellement long.

 

A lire également sur le blog :

– Oui toi aussi, tu peux devenir riche (sans emprunter)

– Un bon plan pour aider les étudiants à se meubler

– La vie des riches ou que faire de son argent ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *