On parle beaucoup de baisse du pouvoir d’achat. Qu’elle soit réelle ou ressentie, des solutions existent pour arrondir ses fins de mois. L’une de ces solutions se situe dans l’économie collaborative. La consommation collaborative consiste à partager les ressources que l’on possède plutôt qu’en faire un usage individuel, et c’est notamment le cas pour son logement.

Location d’une chambre libre de votre logement

Une chambre d’ami ou une chambre rendue libre suite au départ de votre enfant, c’est une occasion pour louer cet espace et proposer un cohébergement. La location d’une chambre au sein de votre logement permet d’obtenir un nouveau revenu. Ce n’est pas tout, en proposant une chambre à louer dans votre appartement ou dans votre maison, vous allez faire des rencontres, échanger et partager  avec le locataire.

Qui logerez-vous ?

Les personnes qui utilisent le service de location partagée sont des commerciaux en déplacement professionnel qui séjourneront quelques nuitées. Ce sont des étudiants qui recherchent une chambre individuelle pour leur année d’études, cette solution satisfait aussi les parents sécurisés à l’idée que leur enfant partage la vie avec une autre famille bienveillante. Les voyageurs souhaitant se loger à petit prix durant le weekend afin de participer à un festival, un salon, une conférence. Les touristes y trouveront un bon plan pour passer une semaine à visiter une ville et sa région, tout en partageant quelques repas et discussions avec l’habitant.

Les avantages pour le locataire

Le locataire trouvera un prix plus intéressant qu’en hôtel ou un loyer plus abordable qu’en logement seul. L’habitant est une source d’informations pour l’étudiant ou le voyageur qui pose ses bagages dans une ville qu’il ne connait pas. Le locataire va pouvoir dormir chez l’habitant en fonction de son objectif : un festival, une année d’études, un déplacement professionnel, un salon, etc.

Les contrats de locations

Le contrat de location ou le bail dépendra du statut de l’hébergeur et de la durée de la location. Une personne locataire de son logement  doit signer un contrat de sous location. Les locations supérieures à 3 mois doivent être encadrées par un bail meublé dont la durée est de 1 an reconductible ou 9 mois si la personne qui loue est un étudiant. La loi ALUR encadre favorablement le cohébergement et clarifie les relations entre l’hébergeur et le locataire, vous pouvez louer votre chambre sereinement.

Proposez une chambre à louer

Déposez votre annonce en proposant une  chambre et/ou contactez directement les futurs  locataires en fonction de votre lieu d’habitation. La gestion locative est automatisée, contrat de location, bail et facture sont édités automatiquement, il ne vous reste plus qu’à accueillir le voyageur ou l’étudiant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *