Chez Younited Credit, nous essayons d’avoir une approche compréhensible de tous, à commencer par notre contrat ! Pas certain que tous les banquiers fassent de même. Petit florilège des phrases trop entendu lorsque vous avez rendez-vous avec votre conseiller ! Vous en reconnaissez quelques unes ?

Ce qu’il dit : Je comprends votre projet, mais c’est un peu trop atypique pour nous. Si c’était pour un achat d’appartement au moins, on pourrait faire quelque chose…
Ce qu’il veut vraiment dire : Votre projet ne va rien nous rapporter. Je vais être obligé de faire des taux très bas, sur une trop faible période. Alors que si j’arrivais à vous convaincre de prendre un prêt immobilier sur 30 ans, je serai sûr de toucher une belle prime…

Ce qu’il dit : Votre projet est vraiment passionnant. Mais, à ce stade, un financement bancaire est compliqué.
Ce qu’il veut vraiment dire : J’ai arrêté de vous écouter à la minute même où l’ordinateur m’a affiché votre dossier parce que je sais déjà qu’on ne pourra pas vous financer. Donc je brode depuis 15mn pour vous faire croire que je vous écoute.

Ce qu’il dit : Pour le prêt cela va être compliqué. En revanche j’ai négocié pour vous une réduction de 5% sur votre carte bancaire…
Ce qu’il veut vraiment dire : Votre prêt à 1%, je ne vais certainement pas vous le donner. Mais comme je veux que vous continuiez de croire que je suis sympa, je fais semblant de faire un geste commercial. Mais en vrai, ça va revenir exactement au même puisque je vais vous faire payer des frais de compte. (Notre article sur le sujet ici)

Ce qu’il dit : Il faut que j’en réfère à mon responsable, parce qu’à mon niveau, je ne peux prendre aucune décision…
Ce qu’il veut vraiment dire : Je sais d’ores et déjà que je ne vais pas vous financer mais vous avez l’air d’avoir de gros muscles donc je vais faire comme si c’était mon patron le grand méchant…

Ce qu’il dit : Le seul genre de prêt que je peux vous proposer, c’est un crédit revolving tout à fait adapté à votre situation…
Ce qu’il veut vraiment dire :  Vous n’avez pas l’air d’y comprendre grand-chose, alors je vais vous refiler le pire type de prêt qui existe. Le concept est simple, c’est un crédit infini : tous les mois votre remboursement ne couvrira pas intégralement les indemnités, comme ça vous rembourserez pendant des années !

Ce qu’il dit : Exclusivement pour vous je peux vous proposer un prêt à 2 %…
Ce qu’il veut vraiment dire : Ce que je ne vais pas te dire c’est que le taux est variable et qu’il sera de 15 % le mois prochain… Mais quand vous vous en apercevrez, vous ne pourrez rien faire parce que ce sera écrit dans le contrat que vous avez signé, en tout petit à la page 47 !

Ce qu’il dit : Mais évidemment nous sommes moins cher que la concurrence ! Notre taux est bien inférieur !
Ce qu’il veut vraiment dire : Ah, notre taux est inférieur mais pas le coût total de votre crédit ! Mais je fais le pari que vous n’irez jamais vérifier ce qu’est un TAEG… Après tout, votre banquier, c’est moi ! Et vous me faites confiance n’est-ce pas ? (rire diabolique intérieur !)

Ce qu’il dit : Bien sûr que je peux mettre les fonds à disposition très rapidement…
Ce qu’il veut vraiment dire : En vrai, je sais que vous n’aurez vos fonds que dans trois semaines, au mieux, parce qu’avec nos diverses procédures de validation, on n’est pas très réactif ! Mais honnêtement, je n’avais pas d’autres arguments à vous donner.

Nous, on pense que tout peut être dit entre nous et que l’important c’est la transparence.

Et vous, quels sont les phrases que vous détestez entendre ?

2 réflexions sur “ Top 8 des phrases incompréhensibles des banquiers ”

  1. Bjr, ce que je ne comprends pas chez vous, c’est l »énergie que vous mettez pour proposer un prêt, (pub etc etc) mais que, quelque soient les indications données pour la simulation, (vraies ou fausses) ça abouti toujours à un refus….étonnant, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *