Fraude carte bancaire

Le paiement sans contact ne nécessite pas le code secret du titulaire de la carte bancaire pour valider une transaction. Astuces pour se protéger des arnaques.

 

Astuces pour éviter le piratage des cartes bancaires

La problématique de la sécurité pour les utilisateurs de cartes bancaires est actuellement au cœur des préoccupations. Et en la matière, n’importe quel comparatif de banque en ligne le démontre, les banques proposent des solutions de plus en plus perfectionnées.

Depuis quelques semaines, avec la crise du COVID-19, ce sont les arnaques à la carte bancaire qui se sont multipliées, en raison notamment du relèvement du plafond des paiements sans contact à 50 euros. Plus que jamais, il est essentiel de trouver des astuces pour vous prémunir en cas d’arnaque ou de piratage. Pour vous aider à vous protéger, voici une liste de bonnes pratiques à garder en tête.

 

En quoi consiste le paiement sans contact ?

Le paiement sans contact est une technologie qui permet aux consommateurs d’effectuer des achats dans des commerces physiques sans avoir à renseigner leur code secret. Aujourd’hui, la majorité des cartes bancaires sont équipées de cette nouvelle technologie qui permet aux commerçants comme aux consommateurs de gagner du temps quand ils effectuent une transaction. En effet, le client doit simplement effleurer le terminal de paiement avec sa carte bancaire pour réaliser un paiement.

Le paiement sans contact peut également s’effectuer par mobile, avec des systèmes comme Paylib, Apple Pay ou encore Google Pay. Dans ce cas, l’utilisateur ajoute sa carte bancaire à l’application avant de pouvoir effectuer l’ensemble de ses transactions depuis son smartphone, que ce soit dans des commerces physiques comme sur internet.

Depuis le 11 mai, le montant maximum des paiements sans contact a été relevé de 30 à 50 euros. Dans ce contexte inédit de la crise sanitaire engendrée par la pandémie de coronavirus, la mise en place de ce nouveau plafond a été accéléré par le secteur bancaire et les pouvoirs publics afin d’instaurer un nouveau geste barrière. Ce relèvement est-il pour autant synonyme d’une augmentation des risques de piratage ?

 

Le paiement sans contact, un risque de piratage ou d’arnaque ?

Avec le relèvement du plafond de paiement sans contact, nombreux sont ceux à devenir de plus en plus méfiants vis à vis de ce nouveau mode de paiement. Comment fonctionne cette technologie ? Est-elle sans risque ? Si je suis titulaire d’une carte bancaire équipée du sans contact, ai-je plus de chance de me faire arnaquer ? Quelques éléments pour y voir plus clair.

 

Le fonctionnement de la technologie NFC

Comment fonctionne le paiement sans contact ? Cette technologie repose sur le NFC (Near Field Communi-cation) provenant de la technologie RFID, utilisant les fréquences radio afin de créer une connexion entre deux supports (dans le cas présent un terminal de paiement et une carte bancaire ou un smartphone).

Pour que cette connexion soit effective, les deux appareils doivent être à courte distance. Selon les experts, cette technologie n’est pas totalement sécurisée, car les données ne sont pas cryptées et certains pirates peuvent ainsi facilement les rendre accessibles. Néanmoins, la carte bancaire et le TPE doivent être placés à 10 centièmes minimum pour valider la transaction, ce qui rend le risque de piratage assez faible et compliqué à mettre en œuvre.

Les paiements mobiles sont quant à eux plus sécurisés, car les consommateurs doivent s’identifier pour dé-verrouiller leur smartphone, contrairement au paiement sans contact par carte bancaire. En effet, les propriétaires d’iPhone par exemple doivent déverrouiller leur téléphone via leur empreinte digitale ou la reconnaissance faciale pour valider le paiement.

 

Comment fonctionnent les arnaques et piratages?

Depuis la démocratisation du paiement sans contact par carte bancaire, de nombreux arnaqueurs ont mis au point de nouvelles techniques pour soutirer de l’argent à leurs victimes. En effet, ils utilisent un TPE équipé de la technologie sans contact en s’approchant de la poche ou du sac à main des utilisateurs pour activer la fonctionnalité et ainsi effectuer une transaction sans que ces derniers ne s’en rendent compte. Quant aux pirates, ils arrivent à télécharger une application sur le darkweb avec laquelle ils arrivent à siphonner les cartes bancaires et soutirer de l’argent.

Les piratages et arnaques ne sont toutefois pas les seuls dangers. En effet, certains utilisateurs du paiement sans contact ont remarqué qu’ils ont été victimes d’un double paiement lorsqu’ils ont fait leurs achats dans un supermarché. Titulaire de deux cartes bancaires, ils ont effectué un paiement classique en composant leur code, mais en approchant leur portefeuille du terminal de paiement, leur seconde carte bancaire a elle aussi enregistré la transaction via la technologie de paiement sans contact.

 

Quelles solutions pour se préserver d’une arnaque ?

Même si le risque de piratage est encore très faible (les transactions frauduleuses ne représentent que 0.02% de l’ensemble des paiements sans contact), il est essentiel de prendre ses précautions. Pour vous y aider, plusieurs possibilités existent pour vous protéger : faire opposition rapidement, un étui ou des vêtements bloquant la technologie NFC, etc. Découvrons-les.

 

Contacter en urgence sa banque en cas de vol ou de perte

Si votre carte bancaire est perdue ou volée, nous vous recommandons de contacter immédiatement votre établissement bancaire afin de faire opposition. La personne en possession de votre carte bancaire pourrait effectuer diverses transactions pouvant aller jusqu’à 50 euros sans avoir à connaître votre code secret si elle n’est pas bloquée dans les meilleurs délais. Pensez également à télécharger l’application de votre banque sur votre smartphone afin d’avoir accès aux paiements en temps réel et surtout en vue de désactiver votre carte bancaire si l’appli vous y autorise.

 

Opter pour un porte-carte bloquant le NFC

Le paiement sans contact devenant de plus en plus populaire, des entreprises ont souhaité proposer aux consommateurs des étuis de cartes permettant de bloquer la technologie NFC. En optant pour cette astuce, votre carte bancaire ne pourra effectuer des paiements sans contact tant qu’elle restera dans l’étui. Vous pouvez également placer une feuille d’aluminium dans votre portefeuille et y glisser la carte. Ainsi la technologie NCF sera bloquée et vous n’aurez pas besoin de sortir votre moyen de paiement de son étui à chaque transaction. Il est recommandé d’opter pour de l’aluminium anti-démagnétisation car ce matériau peut dé-magnétiser les tickets de métro par exemple.

Ces solutions pour vous prémunir d’une arnaque sont accessibles à bas prix, mais si vous souhaitez vous tourner vers des portefeuilles anti-NFC, il faudra investir un prix plus élevé.

 

Désactiver la fonctionnalité sans contact

Si les solutions précédentes ne vous conviennent pas, mais que vous souhaitez vous protéger d’un éventuel risque de piratage de votre carte bancaire, vous pouvez également désactiver cette fonctionnalité en contactant votre banque. Certains établissements bancaires proposent à leurs clients d’activer ou de désactiver le paiement sans contact depuis leur espace client en ligne ou leur appli. Cela ne signifie pas pour autant que vous devrez vous priver totalement du paiement sans contact, car si vous êtes propriétaire d’un smartphone sachez que vous pourrez également opter pour le paiement mobile.

Pour ce faire, votre établissement bancaire doit être compatible avec l’un des systèmes suivants :

  • Apple Pay pour les apparels Apple (iPhone, Apple Watch)
  • Samsung Pay pour les appareils Samsung (Galaxy, Galaxy Watch)
  • Google Pay
  • Paylib, etc.

Pour activer le paiement mobile sans contact, il vous suffit d’enregistrer votre carte bancaire dans l’application correspondante et vous pourrez ensuite effectuer vos achats dans les commerces physiques et sur les sites d’e-commerces avec votre smartphone sans avoir à renseigner votre code secret ou vos numéros de carte bancaire.

 

Porter des pantalons et vestes équipés d’un blocage du NFC

Des vestes et pantalons équipés de poche bloquant le NFC ont été récemment développés par des entre-prises pour permettre aux utilisateurs des paiements sans contact de se prémunir d’un éventuel piratage.

Actuellement, ce type de vêtements n’est pas commercialisé au plus grand nombre, il faudra encore patienter pour qu’ils soient aussi démocratisés qu’un étui ou qu’une feuille d’aluminium anti-démagnétisation. Néanmoins, cette solution est loin d’être la plus simple, car vous serez obligé de vous procurer plusieurs pantalons et vestes, et cela risque ainsi de vous coûter cher sur le long terme… Enfin, le choix de vêtements est encore limité, ce qui rend cette solution bien que très efficace pour bloquer les paiements sans contact assez peu accessible.

 

Cacher ou modifier le CVV de votre carte

Pour éviter que certains pirates prennent connaissance de vos numéros de carte bancaire, nous vous conseillons également de poser un autocollant sur le CVV (les trois chiffres inscrits au dos de votre carte bancaire). Ainsi, si une caméra de surveillance filme votre carte de paiement, l’autocollant permettra de cacher les chiffres du CVV et les pirates ne pourront pas effectuer des achats sur internet avec votre carte bancaire. Avant de coller le sticker, veillez à bien retenir ces trois chiffres sinon vous ne pourrez pas effectuer des achats sur des sites d’e-commerce.

L’autre solution est d’opter pour le crypto dynamique : certaines cartes bancaires sont alors équipées d’un écran au dos sur lequel les trois chiffres du CVV sont modifiés toutes les heures. Si vos numéros de carte bancaire sont volés, alors les pirates auront très peu de temps pour effectuer des achats sur internet puisque le CVV sera modifié dans l’heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *