Et si c’était le moment de remettre à plat ses finances pour identifier les sources d’économies et éviter d’être dans la zone rouge. Vous pourrez ainsi réduire vos mensualités et vous lancer dans de nouveaux projets. Que ce soit la renégociation d’un crédit immobilier ou la comparaison des offres d’électricité sur un comparateur comme Hopenergie.com, de nombreuses solutions existent pour optimiser efficacement son budget.

 

Comment déterminer « le reste à vivre »

Si vous consultez uniquement en fin de mois votre compte bancaire pour passer tant bien que mal au travers d’un risque de découvert alors il est possible d’adopter de bien meilleures pratiques. En effet en vous penchant sur la question du budget du foyer vous trouverez des mesures pour l’optimiser durablement.

Quelle est la toute première des choses à faire ? Listez, dans un tableur excel ou sur papier, vos rentrées d’argent ainsi que l’ensemble de vos dépenses incompressibles. D’un côté les aides, salaires et revenus locatifs éventuels et de l’autre côté vos dépenses à savoir : factures d’énergie (électricité et / ou gaz), primes d’assurance, loyers, impôts, mensualités de crédits et abonnements. Qu’obtenez-vous ainsi ? Votre reste à vivre. Celui-ci servira à financer tous vos achats du quotidien (carburant, repas, habillement, loisirs, produits de nettoyage, etc.).

 

Optimiser votre budget

Si vous estimez le reste à vivre trop faible par rapport à vos besoins, vous avez certainement les moyens de l’augmenter en agissant sur deux points :

  • Diminuer les charges fixes
  • Réduire les postes des dépenses incompressibles

En renégociant auprès des fournisseurs vos contrats : téléphonie, énergie (gaz et électricité), abonnements divers… Désormais de nombreux sites Internet permettent de comparer les fournisseurs et d’économiser sur vos factures sans même bouger de chez vous ; ils peuvent également se charger de la résiliation et de la souscription du nouveau contrat qui sera moins cher.

 

Faire des économies d’énergie

Les dépenses énergétiques occupent une part importante du budget des ménages. Depuis 2007 et l’ouverture du marché à la concurrence, il est possible de choisir un fournisseur d’électricité moins cher que le fournisseur historique EDF en comparant les offres. En complément des gestes simples au quotidien vous permettront de réaliser des économies d’énergie en consommant moins.

 

Diminuer son thermostat d’un degré celsius

Réduire la température dans les pièces de vie d’un seul degré permet de réaliser près de 7% d’économies d’énergie.

 

Entretenir régulièrement ses appareils de chauffage

Procéder à un entretien régulier et minucieux du système de chauffage permet 8 à 12% d’économies d’énergie.

 

Régler son chauffe-eau sur 60°

En réglant la température de son chauffe-eau sur 60°, on limite la consommation d’énergie et d’eau.

 

Rafraichir sa maison sans climatisation

Il est possible de réduire l’énergie utile pour alimenter les systèmes de ventilation. Ainsi, il est conseillé de :

  • Fermer les stores et les volets pendant les journées de forte chaleur
  • Fermer en journée les fenêtres et les ouvrir la nuit
  • Cultiver à la maison des plantes. Elles créeront des zones d’ombre et apporteront une douce sensation de fraîcheur.

 

Ne pas laisser ses appareils en veille

Les appareils électriques même en mode veille continuent de consommer de l’électricité. Il est donc recommandé de débrancher ses appareils électriques quand on ne les utilise pas, et notamment quand on part en vacances. Mettre le chauffe-eau en position 0 permet également de réaliser des économies d’énergie quand on est absent ; en effet nul besoin de produire de l’eau chaude si l’on ne s’en sert pas.

 

Renégociation ou rachat de crédit

En renégociant votre crédit immobilier : vous pourriez faire baisser vos mensualités si vous avez un prêt immobilier en cours de remboursement. Comment ? tout simplement en bénéficiant d’un taux plus bas. A cette fin vous pouvez effectuer des simulations, notamment si vous êtes dans le tout premier tiers du remboursement du crédit et que vous remarquez une différence de taux de 0,7% à 1% au minimum entre les taux pratiqués aujourd’hui et celui de votre crédit.

Vous pourriez également opter pour le rachat de crédits. En effet cela peut permettre de retrouver un peu d’oxygène dans son budget. La mécanique est de regrouper tous les crédits en un seul, avec ainsi un seul taux et une mensualité unique, d’un montant plus bas comparé aux précédentes échéances. S’il est à préciser que le que cela engendre un coût total plus élevé en allongeant la durée du prêt, le rachat de prêts permet néanmoins de limiter son endettement et ainsi de donner de l’air à son budget en libérant un meilleur reste à vivre chaque mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *