C’est une menace que brandit Valérie Pécresse depuis plusieurs jours. Le pass Navigo, sésame qui permet aux parisiens d’utiliser les transports en commun, pourrait voir son prix augmenter de 15 euros, ce qui le ramènerait à 85 euros. Younited Credit vous explique pourquoi.

C’est quoi le problème ?

Selon Valérie Pécresse, le problème ressemble fort à un gouffre financier : « On a une impasse annuelle de 300 millions d’euros. Le pass Navigo à 70 euros par mois a été improvisé par la gauche juste avant les élections régionales, et n’est pas financé.  ».

2

Selon le STIF (syndicat des transports en Ile de France), pour être au prix d’équilibre, le prix du pass Navigo devrait être « entre 80 et 85 euros ».

Mais pourquoi est-il à 70 euros alors ?

Valérie Pécresse accuse la gauche d’avoir passé le tarif du pass Navigo à 70 euros juste avant les élections régionales dans le but de les remporter. Elle affirme que « Le Premier ministre, Manuel Valls, l’a reconnu, ajoutant qu’il allait transférer des ressources fiscales pour nous aider. Le problème, c’est qu’on ne voit rien venir, alors que le budget 2017 est en cours de préparation ».

Pour montrer son mécontentement, le prix du pass Navigo pourrait donc subir une « Taxe Valls » selon les termes de la présidente d’Ile de France, qui passerait donc le prix du Navigo à 85 euros. Cet argent servirait à multiplier les trains et à financer de nouvelles lignes de bus.3

La STIF a annoncé qu’elle allait organiser une table ronde sur le thème « Le pass Navigo à 70 euros est-il viable ? », qui réunira « des économistes, experts reconnus du domaine des transports, pour éclairer les enjeux de la politique tarifaire ».

Powered by Typeform

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *