L’Union des économes vous propose aujourd’hui l’interview d’un des cofondateurs de Tripndrive, solution d’autopartage dans les aéroports. Ou comment placer la consommation collaborative au coeur des aéroports.

Quelle a été la genèse de votre idée d’auto-partage dans les aéroports ?

François-Xavier Leduc, cofondateur de Tripndrive : Nous avons partagé un même constat avec Arthur De Keyzer et Nicolas Cosme, les deux autres cofondateurs de Tripndrive. Il faut savoir que chaque jour, ce ne sont pas moins de 18 000 voitures qui sont inutilisées dans les parkings des aéroports, et seulement en France ! Dans le même temps, c’est presque de voyageurs qui atterrissent et qui cherche un moyen de locomotion : certains prennent les transports en commun mais ne sont pas libres de leurs déplacements, d’autres préfèrent louer une voiture par le biais de sociétés classiques de location mais font face à des coûts exorbitants. Il y avait donc quelque chose à faire, et c’est ainsi qu’est né Tripndrive !

Pourquoi s’être attaqué aux aéroports ?

Ce sont des lieux au trafic très dense et il n’existait pas encore de service d’autopartage dans les aéroports français. En plus, un aéroport est un lieu propice au stress. Le fait de chercher une place, de débourser plusieurs dizaines ou centaines d’euros, les bagages, les enfants qui pleurent, la peur de l’avion, etc… cela peut vite devenir un cauchemar !

Présentez-nous votre plateforme en quelques mots et les possibilités qu’elle permet quand je souhaite prêter ou louer une voiture ?

Tripndrive permet à un voyageur qui souhaite prendre l’avion de nous confier sa voiture et de bénéficier du parking gratuit pendant son séjour. En échange sa voiture est mise à disposition pour un autre voyageur qui atterrit et qui cherche un moyen de locomotion.

Le prix de la location est imbattable : jusqu’à -60% comparé aux sociétés de locations classiques. Tripndrive est situé à 5 minutes des aéroports, c’est un chauffeur qui assure vos transferts entre notre parking et votre terminal. On s’occupe de toute la mise en location, l’assurance est incluse, vous n’êtes pas en contact avec autres voyageurs.

Les cofondateurs de Tripndrive

Les cofondateurs de Tripndrive

A quel(s) besoin(s) client/consommateur répondez-vous ?

Nous répondons à deux besoins : La liberté de venir en voiture pour les propriétaires et la mobilité plus accessible pour les locataires.

Quels sont vos objectifs à moyen et long terme ?

Nous avons débuté à l’aéroport d’Orly en octobre 2013, Roissy en février 2014, Bordeaux en avril et on ne compte pas s’arrêter là ! Nous espérons servir les principaux aéroports français d’ici les prochains mois et attaquer l’international dès 2015.

Aussi, nous sommes entrain d’étendre le modèle sur les gares.

Qui sont vos concurrents directs ? Les sites d’auto partage ? Les loueurs de voitures dans les aéroports ?

Les sites d’autopartage sont des concurrents indirects car Tripndrive s’adresse vraiment aux voyageurs, en plus ces sociétés ont l’avantage de permettre la démocratisation de l’autopartage, ce qui est très bénéfique pour nous. Les voyageurs qui utilisent Tripndrive sont souvent familiers avec l’autopartage tel qu’on le connaît d’habitude et sont ravis de pouvoir trouver ce service dans les aéroports.

Quant à la concurrence des loueurs traditionnels, il faut savoir que les locataires viennent nous voir car au delà d’être séduits par le concept nous sommes surtout deux fois moins cher !

Pour vous, la consommation collaborative et plus particulièrement l’échange de biens entre particuliers est-il un effet de mode ?

La consommation collaborative est fréquemment mise en avant parce qu’elle existe et se développe. Aujourd’hui on peut tout partager, mais en ce qui nous concerne, la location de voiture est plutôt courante et moins excentrique que de partager son canapé ou son frigo. Au delà d’un effet de mode, partager c’est aujourd’hui avant tout un moyen d’économiser en rentabilisant ses biens. Nous sommes convaincus que les codes de la propriété s’estompent et que l’autopartage sera bientôt une évidence pour la plupart des automobilistes.

Pour en savoir plus : http://www.tripndrive.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *