Votre banque vient de vous apprendre que vous allez devoir payer des frais pour gestion de compte ? Ou alors vous êtes dans une autre banque et vous en payez déjà ? Actuellement, il existe 127 banques qui œuvrent en France et seulement 27 sont gratuites.

Mais concrètement, vous payez pour quoi ?

Selon BNP Paribas, « ces frais correspondent à la comptabilisation et à la sécurisation des opérations. C’est-à-dire la surveillance quotidienne des comptes et la protection des données personnelles ». En langage clair, cela veut dire qu’avoir un compte est devenu payant, avant même d’avoir une carte bleue ou un chéquier. Vous payez donc 23 euros en moyenne à votre banquier, juste pour pouvoir recevoir votre salaire.

Pourquoi ça ne passe pas ?

Justement parce qu’en effet, la loi impose que le salaire soit viré sur un compte bancaire. Cette somme permet aux banques d’avoir des liquidités, liquidités qu’elles ne rémunèrent pas.

Pourquoi ça ne passe pas

Une opération commerciale

Pour Guillaume Clavel, président du comparateur bancaire Panorabanques.com, ces frais ont une utilité insidieuse : «Dissuasifs, ils servent surtout aux banquiers à convaincre leurs clients de souscrire un forfait de services, qui permet d’en être dispensé». Autrement dit, ces frais coûtent cher, mais votre banquier, qui veut passer pour un type sympa, peut vous en dispenser si vous payez plus cher pour un service dont vous n’avez pas besoin.

Le gouvernement va mettre en place un comparateur de frais bancaire

Selon une étude du cabinet Ernst & Young, plus d’un client sur deux n’a pas complètement confiance dans sa banque. Parmi les principales raisons évoquées par les clients figurent les frais bancaires.

Comparateur de frais bancaire

Pour aider les clients à y voir plus clair, le gouvernement va mettre en place un comparateur de frais bancaires. Le site internet sera entièrement neutre et gratuit. Chaque client pourra également, grâce à ce nouveau portail, savoir combien coûtent les frais dans la banque concurrente.

Ce sera donc un excellent moyen d’y voir clair au milieu des tarifs souvent opaques, et permettra d’apporter un peu de transparence quant aux pratiques des établissements bancaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *