Le salon des vignerons indépendants aura lieu du 17 au 21 mars à la porte de Champerret. Faire un prêt pour étoffer sa cave peut parfois se révéler une très bonne idée. Bien souvent, les consommateurs choisissent des grands noms mais on peut également trouver quelques perles un peu cachées durant le salon. Prêt d’Union vous livre ses bons plans !

Les bordeaux

Dans l’absolu, je prends quoi ?

Pour avoir toutes les garanties de voir son vin prendre de la valeur, il vaut mieux viser dans les premiers crus – Petrus, Ausone, Cheval Blanc, Pavie ou encore Angélus Angélus- ou certains crus classés comme Cos d’Estournel, Pontet Canet ou encore Lynch Bages.

Et au salon ?

On va découvrir le Grand Vin de Monbrun, du Château Bozelle. C’est un Pomerol (comme le Pétrus) qui a été salué par les experts. Sa présence dans un grand nombre de guides rassurera les plus frileux amateurs.

On peut également opter pour un Saint-émilion grand cru (comme Ausone). Le Château clos des Princes en propose de très bonnes bouteilles.

Enfin, peu de vignerons vous proposeront des bouteilles de Saint-Estèphe, vin qui peut pourtant prendre de la valeur comme le Cos d’Estournel. Récompensé lui aussi par un grand nombre de médailles, le Château Clauzet vous propose un cru de qualité.

Les bourgognes

Dans l’absolu, je prends quoi ?

Ce sont ici aussi les domaines les plus connus qui ont tendance à prendre le plus de valeur. On voit régulièrement les prix de bouteille de Romanée-Conti, de Leflaive, de Roumier ou encore de Coche-Dury s’envoler.

Et au salon ?

On peut opter pour un Vosne-Romanée de la maison Michel Magnien. Ce domaine a reçu à diverses reprises les félicitations des guides de vins comme le Gault et Millau, le Guide Hachette mais également la prestigieuse revue du Vin Français.

Si c’est plutôt le Roumier qui trouve grâce à vos yeux habituellement, sachez que certains vignerons proposent des Chambolle-Musigny sur le salon. C’est par exemple le cas de la maison Charles Allexant & Fils qui propose un Chambolle-Musigny 1er cru au nom évocateur : « les Charmes ».

Enfin, à l’instar du Leflaive, le domaine Guillemard-Clerc propose un Puligny-Montrachet 1er Cru qui devrait ravir les palais les plus exigeants et faire prendre de la valeur à votre cave.

 

Enfin, les autres terroirs comme le Languedoc, l’Alsace ou encore la vallée de la Loire seront bien présents sur ce salon mais la valeur spéculative de ces vins est plus audacieuse et nous laisserons vos papilles seules juges de leur qualité.

Nous vous souhaitons un très bon salon du vin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *