Permis A en poche, vous faites le tour des concessionnaires et feuilletez des revues spécialisées pour trouver la moto de vos rêves. S’il s’agit de votre premier achat, vous serez alors certainement surpris de la quantité de frais additionnels à prévoir en plus de l’achat du 2 roues. Le blog La poignée dans l’angle nous aide à y voir plus clair.

Rouler bien équipé

Comme vous avez déjà investi à minima dans un casque, un blouson et des gants pour pouvoir passer le plateau, vous pensez certainement que l’équipement ne vous coûtera plus rien. Il y a de fortes chances pour que vous fassiez fausse route surtout si vous projetez de rouler souvent, et encore plus en trajet maison-boulot. Combinaison de pluie, bottes, gants hiver et gants été, intercom, protection contre le froid et les intempéries, faites un tour dans un magasin spécialisé et vous verrez en effet que ce poste de dépense peut vite devenir très important. D’autant qu’avec l’usure, il vous faudra les renouveler régulièrement. Surtout si vous devez investir pour rouler à deux, et encore plus si vous chutez !

L’assurance, un poste de dépense important

Maintenant que vous êtes sur le point d’obtenir votre carte grise, il va falloir songer à trouver un assureur. En fonction de la puissance de votre machine, de votre expérience et de votre bonus/malus, le tarif peut varier de 50 à plus de 100 euros par mois. Un coût non négligeable ! Pensez à mettre les assureurs en concurrence et à regarder du côté des courtiers spécialisés.

Entretenir son 2 roues

Bien que la moto ne soit pas encore contrainte au contrôle technique, il va falloir entretenir votre 2 roues. Un passage régulier au garage (révision des 1000km après la phase de rodage, puis tous les 10 000km environ) et un changement des pièces d’usure est à prévoir dans le temps pour rouler en toute sécurité. Sans être exhaustif, il vous faudra ainsi faire la vidange, changer régulièrement votre transmission (kit chaine), remplacer vos plaquettes de freins et investir périodiquement dans des pneus neufs.

Les frais plaisir et confort

Enfin, nombreux sont les motards tentés de personnaliser leur bécane. Un changement de ligne d’échappement, le remplacement du support de plaque d’immatriculation et des clignotants pour des éléments plus esthétiques ou de nouveaux rétroviseurs plus stables sont une partie des possibilités. Côté pratique, il n’est pas rare de devoir ajouter une sacoche (top case) pour y déposer son casque, ajouter des poignées chauffantes pour l’hiver ou acheter une bulle de protection.

Avec tous ces frais, le prix de votre moto peut rapidement gonfler de 20% ; vous voilà avertis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *