Archives pour la catégorie conseil financier

L’entrée dans la vie active passe par un certain nombre d’étapes : fin de la formation initiale, logement, premier travail… L’une de ces étapes, et non des moindres, consiste à obtenir le droit de se déplacer de façon autonome : le permis de conduire, un sésame bien onéreux si l’on en croit la dernière étude de l’association Consommation Logement et Cadre de Vie.

Continuer la lecture

Et vous, votre banque, pourquoi ? Oui pourquoi une banque ? A quoi vous sert-elle ? Pour l’essentiel ? Je veux dire, à part votre carte de paiement, le prélèvement de quelques factures, payer vos impôts et recevoir le virement mensuel de votre salaire ? Mais oui bien sûr, votre prêt ! Votre banque vous a prêté de l’argent. Oh pas beaucoup, quelques milliers d’euros pour acheter une voiture ou refaire la cuisine ou partir en vacances cet été.

Continuer la lecture

Nous ne saurions trop vous conseiller la lecture régulière voire assidue de l’excellent blog d’Olivier Berruyer “Les crises”. L’auteur est Diplômé de l’Institut de Science Financière et d’Assurances et de l’EM-Lyon, parisien, membre du Conseil d’administration de l’Institut des Actuaires, qui représente cette profession de référence en termes de gestion du risque dans la finance et l’assurance. En un mot un observateur sérieux.

Continuer la lecture

Le Ministre de l’Economie vient de recevoir le rapport de l’observatoire des tarifs bancaires. Tous les ans en effet, le Comité Consultatif du Secteur Financier se penche sur les prix de nos banques. Frais de virement, traitement des chèques, prix des cartes de paiement, frais de dossier, de gestion, de gestion de dossier… l’imagination de certaines banques est sans limite.

Continuer la lecture

Il faut l’avouer, le crédit a souvent une réputation peu reluisante.

A en écouter toutes les critiques faites à son égard, il semblerait que le lien de confiance entre les établissements de crédit et leurs clients ait été rompu. La faute à certaines pratiques douteuses qui poussent notamment les clients à souscrire des crédits revolving à leur insu.

Pourtant c’est bien dommage ! N’oublions pas que les crédits représentent des dépenses indispensables  pour l’équipement des ménages.  Il permet aux foyers français d’améliorer leur confort de vie en leur permettant d’acquérir des biens qu’ils n’auraient pas acheté autrement (auto, informatique, mobilier, etc..).

Continuer la lecture

La « Revue française de socio-économie » consacre son dernier numéro* au marché du crédit à la consommation. Un ouvrage intéressant, et qui rappelle tout d’abord le rôle du crédit dans le financement de l’économie.

L’image des banques et des établissements de crédits traditionnels s’est certes considérablement dégradée ces dernières années. Cette détérioration s’explique notamment par des pratiques commerciales parfois abusives. Mais il parait sain de rappeler aujourd’hui, comme le fait cet ouvrage, que « le crédit à la consommation est nécessaire à la croissance (…). Il n’y a pas de mauvais crédit en soi. Le mauvais crédit, c’est le crédit inadapté à la dépense à laquelle il est censé faire face. Cette inadaptation trouve sa source chez l’emprunteur et/ou l’établissement prêteur ».

Continuer la lecture

Qu’est-ce que le crédit ?

Ce n’est que de la confiance car on ne prête qu’à ceux en qui l’on croit. D’ailleurs, qu’est-ce qu’un taux d’intérêt élevé sinon un signe de méfiance ? Mais aujourd’hui qui a confiance en qui ? Les États-Unis ont déjà perdu leur triple A. La France, l’Allemagne, et dans leur sillon l’essentiel de la zone euro, perdront le leur probablement avant l’arrivée du printemps.

Aujourd’hui, chacun s’inquiète de cette situation. Les patrons comme les employés, les directeurs de banque comme les retraités craignent la terrible rigueur qu’imposera inéluctablement la crise. Mais en pratique, la question est avant tout une question de crédit.

Continuer la lecture