Vendre pour construire

Vous êtes propriétaire d’un appartement ou d’une vieille maison et vous souhaitez changer pour faire construire votre maison. Comment gérer le financement de votre nouvelle maison, alors même que vous allez devoir continuer à habiter dans votre logement actuel en attendant la livraison de votre habitation.

Entre les différentes solutions qu’offrent les banques ainsi que la possibilité de louer son logement en attendant que la construction soit terminée. Nous avons exploré différentes possibilités que nous vous dévoilons dans cet article.

 

Quel prêt immobilier convient le mieux à votre  projet ?

  

Le prêt-relais est certainement la solution la plus connue et la plus utilisée dans ce genre de situation. Après avoir trouvé le futur emplacement de votre domicile sur terrain-construction.com il vous offre la possibilité de financer la nouvelle maison avant d’avoir revendu votre logement actuel. Ce crédit est accordé pour une durée se situant entre un an et 24 mois, ce qui vous laisse le temps nécessaire pour revendre le bien immobilier et vous assurer de la livraison de votre nouvelle maison. La vente de votre logement permet alors de rembourser votre prêt-relais.

  

Vous pouvez également opter pour le financement par crédit jumelé. Ce prêt complémentaire correspond au montant équivalant à la différence entre le prix de la nouvelle construction et votre prêt-relais. Il vous permet d’accéder à une avance sur la vente de votre bien (60 et 80% de la valeur estimée), mais cela nécessite de bien connaître la valeur de votre logement. Quand votre maison sera vendue, une réduction du montant de la vente sera appliquée au capital emprunté et votre délai de crédit sera ainsi diminué.

  

Le prêt achat-revente peut vous permettre d’acheter avant même de revendre. Une fois le bien vendu, vous remboursez une partie de l’emprunt seulement, car l’échéance est ajustée en fonction du capital qui reste à payer. Et ce, sans devoir payer de pénalité de remboursement anticipé. Avec ce type de prêt, vous profitez d’un taux d’intérêt plus bas, de mensualités souples et tous vos remboursements peuvent être inclus dans le crédit. Vous disposez également de plus de temps pour revendre votre maison (deux ans).

  

Faut-il louer entre la vente et la livraison de la  maison ?

  

Vous pouvez envisager plusieurs solutions. Louer un appartement meublé, par exemple, chez un propriétaire qui accepte une location de courte durée. Cette option vous oblige toutefois à entreposer vos effets personnels dans un local ou dans un garde-meuble, ce qui peut s’avérer assez onéreux. Il est possible également – avec l’accord du nouvel acquéreur de votre logement – de décaler la date de la signature de l’acte de vente chez votre notaire pour faciliter votre emménagement. Celui-ci peut accepter un « différé de jouissance du bien ». Cela signifie qu’il accepte que vous demeuriez un temps dans le logement que vous lui avez vendu. Il faut savoir qu’une caution et l’équivalent d’un mois d’avance peuvent être exigés par le nouveau propriétaire. Vous devrez quitter les lieux à la date prévue et mentionnée dans l’acte de vente sinon des pénalités risquent d’être encourues.

  

Vendre pour construire s’avère une décision qui mérite d’être étudiée sous tous ses aspects. Prenez surtout le temps de considérer quel est le prêt immobilier qui convient le mieux à votre situation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *