L’été approche et vous êtes peut-être à la recherche d’un petit boulot. Pas facile d’aller travailler quand la plupart de vos proches seront en vacances…. Sauf si vous décrochez l’un de ces jobs…. Younited Credit vous donne 5 bons plans !

Testeuse de maillot de bain

1

On est désolé Messieurs, ce job est uniquement réservé aux femmes ! La marque Etam propose à trois femmes choisies par les internautes d’aller passer une semaine dans un lieu paradisiaque pour « tester » ses maillots de bain. Et cette année, les heureuses élues iront passer trois semaines à Rio, le tout en étant rémunéré 1 000 euros. ETAM précise également qu’il n’y a pas de taille requise. Alors mesdames, envie de soleil brésilien ?

Testeur de loisirs

2

Cet emploi s’adresse indistinctement aux deux sexes. Le site loisirsecnhères.com recherche un ambassadeur pour aller tester ses activités. Au programme : saut en parachute, dîner gastronomique ou encore soins au spa…. L’ambassadeur devra alimenter un blog et publier sur les réseaux sociaux pour rendre compte de son difficile métier. Il s’agit d’un CDD de quatre mois, payé 2000 euros net par mois.

Colporteur des alpages

3

Cette fois-ci, le poste est rémunéré au smic. Le syndicat du Beaufort, qui cherche à communiquer sans trop dépenser, a décidé d’embaucher des jeunes. Leur rôle : aller d’alpage en alpage pour proposer des animations aux groupes de touristes. Si vous êtes passionné de randonnés, cela peut être un bon moyen de coupler travail et loisir. 4 CDD de deux mois sont à pourvoir… En espérant que le beau temps sera au rendez-vous.

Animateur dans un festival

4

Si votre truc à vous, c’est plutôt la musique, être animateur dans un festival peut-être une bonne option. Des marques partenaires du festival Rock en Seine cherchent des animateurs et animatrices pour faire la promotion de leurs produits. Et si votre cœur balance plutôt pour le cinéma, sachez que le festival du Cinéma Américain de Deauville recrute huit hôtes et hôtesses pour accueillir les invités sur l’événement. Dans les deux cas, pas de rémunération exorbitante, mais la possibilité d’accéder aux manifestations gratuitement.

Le «creamer»

5

En gros il s’agissait de passer de la crème solaire aux touristes dénudés sur la plage… Et pas seulement à ceux qui auraient eu votre préférence physique. En plus de travailler au soleil, les creamers ont touché la jolie somme de 5000 € pour six semaines à temps plein. Mais ce job, initialement lancé par l’Office de Tourisme des Sables d’Olonne, n’a pas été renouvelé… Mais restez à l’affût ! Une autre marque proposera peut-être le même job cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *