La Slovaquie vient d’inaugurer un moyen insolite et pour le moins innovant pour lutter contre l’évasion fiscale.

Dans ce pays de la zone euro, les commerçants sont accusés de frauder le fisc en oubliant de déclarer les règlements en espèces qu’ils reçoivent et n’enregistrent pas dans leurs comptabilités. Ce moyen simple permet au commerçant de ne pas payer la TVA pourtant réglée par ses clients. La Slovaquie applique un taux réduit de la TVA de 10% aux livres, médicaments et dispositifs médicaux. Tous les autres produits et services sont imposés à un taux de TVA de 20%.

Selon les estimations du ministère de l’économie, pas moins de 150 millions d’euros sont ainsi détournés des caisses de l’Etat. Pour résoudre ce problème, la Slovaquie s’est inspiré d’expériences déjà réalisée à Taïwan et dans l’ïle de Malte. A partir du 1er septembre, les Slovaques pourront enregistrer les numéros de série des tickets de caisse reçus, dans un système développé à l’échelle nationale. Dix gagnants seront tirés au sort deux fois par mois. Le gros lot sera d’une valeur de 10 000 euros, d’autres lots moins importants pourront aussi être gagnés.

 

« Nous souhaitons ainsi encourager les gens à demander les tickets correspondant à leurs achats, pour prévenir l’évasion fiscale », a déclaré le ministre des Finances, Peter Kazimir.

 

Et vous, vous gardez vos tickets de caisse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *