slow-tourisme

Et si on repartait en vacances ? « Faster is better » est l’une de nos valeurs chez Younited. Mais aujourd’hui, penchons-nous sur une pratique calme et reposante !

 

Slow tourisme : présentation du concept

En 1986, le concept de slow food fait son apparition en Italie. Le but était de faire redécouvrir les plaisirs de la gastronomie, en prenant le temps nécessaire à la dégustation. C’est seulement au début des années 2000 que le slow tourisme fait son apparition, sur le même principe que le slow food. Vous l’aurez compris, avec le slow tourisme, fini les visites au pas de course et place au repos et à la détente ! Le concept est simple, laissez-vous aller et profitez des vacances sans planning déterminé.

Le slow tourisme intègre aussi une dimension écologique. Ce modèle alternatif de voyage vise à favoriser l’économie locale, les initiatives sociales et la protection de l’environnement.

 

Mais alors, comment pratiquer le slow tourisme en vacances ?

Fini le 100% en ligne, il est l’heure de se reconnecter à la nature et à ses proches. Profitez-en pour recharger les batteries ! Le slow tourisme vous conduira à adopter un comportement touristique différent. Privilégiez la proximité, l’objectif n’est pas d’effectuer des sauts de puces de destinations en destinations. Partez à la rencontre des locaux, partagez un bout de leur quotidien, et laissez place à l’émotion et à l’imprévu. Le slow tourisme n’exclut pas de partir à l’étranger. Veillez cependant à vous concentrer sur un endroit en particulier une fois sur place.

Question logement, misez autant que possible sur les guest house, les chambres d’hôtes, ou les expériences de volontariat type (vous serez hébergés dans des fermes en échange de quelques heures de travail dans ce dernier cas).

 

Optez pour une mobilité plus douce

De plus en plus de voix s’élèvent contre la pollution provoquée par le secteur aérien. Face à cette situation, nombreux sont ceux qui se tournent vers des transports plus doux. Pourquoi ne pas profiter des vacances pour enfourcher votre vélo. Par exemple, empruntez le Canal du Midi pour découvrir la cité du vin à Bordeaux, ou encore la ville fortifiée de Carcassonne. D’autres préfèreront visiter les châteaux de Chenonceau, Chambord et Amboise, ou même traverser la Vélodyssée en longeant la côte Atlantique.

Les amateurs de sports en eau vive seront ravis de découvrir les criques de l’île de Beauté en Canoé, le pont du Gard en kayak, ou encore les falaises d’Etretat en paddle. La France regorge de sites naturels : Pyrénées, Vosges, Jura… Au programme : 6700 km de voies navigables sur la Seine, le Rhin et le Danube. Si vous ne vous reconnaissez pas dans ces exemples, d’autres mode de transports doux pourront vous tenter : train, roulotte, cheval, péniche, il y en a pour tous les goûts !

 

Vous envisagez de faire du slow tourisme mais votre budget actuel ne le permet pas ? Pas de panique, trouvez un financement pour vos voyages avec nos crédits voyages !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *