voleur

Le schéma de Ponzi ressuscite dans la crise des subprimes

pyramide de ponzi crise des subprimes

De financier à escroc, n’y aurait-il qu’un pas ? C’est en tous cas ce que les multiples scandales financiers du XXème siècle laissent à penser. Ponzi fut le premier à utiliser le système de la pyramide pour tromper les investisseurs. Mais, quel lien avec la crise des subprimes ?

La pyramide de Ponzi, qu’est-ce que c’est ?

En 1919, un escroc italo-américain crée une société financière qui promet à ses clients un rendement de 50% en 45 jours. L’offre, très alléchante, attire rapidement des milliers de clients qui confient toutes leurs économies au financier dans l’espoir de revenir riche. En quelques mois, il récolte plusieurs dizaines de millions de dollars, devient millionnaire et célèbre.

Mais comment est-ce possible ? Au départ, Ponzi comprend qu’il est possible de faire des profits grâce aux coupons réponses internationaux (qui permettent d’affranchir le courrier partout dans le monde). Ces coupons n’ont pas partout la même valeur du fait de l’inflation donc en revendant aux Etats-Unis un coupon acheté en Italie par exemple, on réalise une plus-value.

Le succès de ce système inquiète les gendarmes de la finance qui s’y intéressent de plus près et découvrent ce que cache vraiment le système Ponzi : l’escroc utilisait les fonds apportés par les nouveaux adhérents pour rémunérer les clients plus anciens à qui on avait promis un retour sur investissement mirobolant.

Seulement, lorsque le nombre de nouveaux clients et donc de capital n’est plus suffisant pour offrir la rémunération promise aux anciens, le système s’effondre ! en 1920, des milliers de familles ont perdu leurs économies à cause d’un système basé sur le mensonge

Et l’histoire se répète…

En 2008, c’est Madoff qui fait parler de lui pour avoir fait perdre des milliards de dollars en reproduisant un schéma de Ponzi. Cette supercherie, possible car l’ancien président du Nasdaq avait la confiance des investisseurs et régulateurs internationaux était pourtant basée sur de fausses promesses d’un enrichissement certain. En 2008, au début de la crise des subprimes, des nombreux épargnants souhaitent récupérer leurs avoirs, ce qui provoque l’effondrement de la pyramide de Madoff.

 

Et même si la crise des subprimes n’est pas une chaine de Ponzi, elle obéit à la même logique. Elle est le résultat de l’illusion qu’il était possible de construire des produits financiers complexes, au rendement élevé et sans risques à partir de crédits immobiliers hypothécaires de ménages pauvres américains. Il y avait de quoi se poser des questions quand on sait que « rendement élevé » et « sans risque » sont deux termes qui ne font pas bon ménage. De crise immobilière à crise économique en passant par crise bancaire, c’est la crédulité de l’ensemble du monde de la finance qui a provoqué l’effondrement du système.

 

Au final, ce sont bien toujours les clients qui sont les pigeons. Sans leur crédibilité et leur confiance, il n’y aurait pas de chaine financière. Favorisées par d’un système qui permet ces escroqueries et qu’on ne remet jamais en question, un nouveau Madoff est peut-être déjà en train de profiter d’une chaine de Ponzi 2.0. C’est pourquoi de plus en plus de personnes se rallient à un système alternatif où les marchés et financiers les banques ne seraient plus la clé de voute du système.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>