Les crédits renouvelables liés à une carte de magasin, un piège ?

avis credit credit renouvelable

Beaucoup de gens savent qu’un crédit renouvelable revient très cher à l’usage. Mais il est possible de souscrire un crédit renouvelable sans même le savoir. Nous vous invitons à le découvrir à travers l’histoire suivante.

Monsieur Durand se rend dans un magasin du type hypermarché, ou bien dans une grande enseigne spécialisée dans le mobilier, le sport, l’électroménager ou encore le bricolage. Il s’arrête devant un article qu’il envisage d’acheter depuis plusieurs mois, seulement il ne dispose pas de la somme de 1000 euros nécessaire. Un vendeur s’approche et lui propose son aide. Les questions techniques sont abordées, puis le vendeur demande à Mr DURAND s’il a la carte du magasin, celui-ci répond par la négative. C’est vraiment dommage pour Mr Durand. Eh oui ! S’il avait cette carte, il pourrait régler en 3 fois sans frais. C’est ballot de ne pas pouvoir en bénéficier, non ? Surtout que la carte est gratuite puisque qu’elle coûte 10 ou 15 euros et qu’on lui offrira un bon achat de la même valeur. Formidable. Mr Durand va pouvoir payer en 3 fois sans débourser un centime d’intérêt. Mais où est donc le piège ?

Piège N° 1

Il aura tout de même déboursé 10 ou 15 euros de frais ! Car la plupart de ces bons cadeaux donnés en échange sont restrictifs. De plus, il suffit de se rendre sur certains forums en ligne pour se rendre compte que des milliers de clients attendent encore leurs bons d’achat !

Piège N° 2

Ce crédit, ce sera du renouvelable et sans délai de réflexion puisque le contrat initial (Carte + Crédit revolving) a été signé lors de la première visite au magasin. (Sauf parfois pour des achats en 3 fois, mais, pas toujours…. seulement parfois….).

Piège N° 3

Sa carte lui permet même de retirer du liquide… avec le taux du crédit revolving ! Si Mr Durand réfléchissait, il s’apercevrait qu’il va ainsi acheter son journal ou sa boule de pain de campagne tranchée avec un crédit à 16 ou 19 % !

Piège N° 4

S’il s’agit d’un paiement en 4 échéances ou plus, ce n’est pas sans frais. Pire ! C’est un crédit renouvelable avec un taux d’intérêt pouvant atteindre le taux d’usure de 19.99%. (Taux maximal autorisé par la banque de France pour le 1er trimestre 2016).

En conclusion, il est préférable d’éviter de signer un crédit renouvelable. Par contre il peut être intéressant de contracter un crédit à la consommation classique, comme le propose Prêt d’Union. La raison est simple, quand vous avez réglez la dernière échéance d’un crédit conso classique, le contrat de prêt est clos. Alors qu’avec un crédit renouvelable ce n’est pas le cas. Il faut aussi savoir que la cotisation de 10 ou 15 euros est annuelle, cette somme sera donc débitée du compte de Monsieur Durand chaque année à la date anniversaire. (Qu’il ait utilisé le compte ou pas dans l’année).

Pour aller plus loin sur le crédit revolving, n’hésitez pas à retrouver notre article sur le sujet.

Un commentaire

Une réflexion sur “ Les crédits renouvelables liés à une carte de magasin, un piège ? ”

  1. Bonjour,

    Ah ces fameux pièges dans lesquels il est si facile de tomber ! De nos jours les vendeurs proposant ce genre de paiement sont devenus de véritables commerciaux et il est bien difficile de flairer la magouille du fait que la plupart de ces contrats ne sont pas explicites.
    Je vous dis cela en connaissance de cause puisque, je suis moi-même déjà tombé dans le panneau.

    Il faudrait plus d’articles comme le vôtre, pour prévenir et mettre en garde les consommateurs du danger que représente ces « crédits ».

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>