tbportrait

Portrait du consommateur collaboratif d’aujourd’hui et de demain

portraitrobot

Oubliez tous vos préjugés, le consommateur qui a choisi le modèle coopératif est bien loin du cliché d’un hipster. Nous avons mené notre petite enquête afin de tirer le portrait de ce consommateur d’un genre nouveau.

Le portrait-robot du consommateur collaboratif

Le consommateur collaboratif adopte chaque jour un comportement de partage et respectueux vis-à-vis de l’environnement. Par l’échange de biens, de services, ou simplement par la parole, celui-ci pose les bases de la consommation de demain.

Un choix de transport écologique

Le co-voiturage permet à des particuliers de partager leur voiture avec d’autres voyageurs le temps d’un trajet. Que ce soit pour partir en vacances ou pour se rendre sur son lieu de travail, tout est possible. Avec BlaBlaCar, des particuliers peuvent voyager ensemble sur de longues distances. Et grâce au service offert par « Uber POP », il est également possible d’utiliser le covoiturage au quotidien dans ses déplacements. De quoi faire des économies tout en limitant les émissions de CO2 dans l’atmosphère.

Les réparations avec les outils du voisin

Parfois, certaines réparations, même petites, nécessitent des outils spécifiques. Que ce soit une perceuse, un marteau, ou des tréteaux, il est possible de demander aux voisins. Des plateformes de location ou d’échange entre particuliers existent sur internet et facilitent l’échange d’outils de bricolage. Si les travaux nécessitent plus de main d’œuvre, il est possible de faire appel à des bricoleurs plus expérimentés. Des plateformes comme « SeFaireAider » facilitent la mise en relation.

Travailler en bureaux partagés

Les bureaux partagés permettent à plusieurs entreprises de partager le même espace. En sous-louant uniquement une petite partie de la surface, les occupants font des économies sur leurs dépenses. Par ailleurs, les espaces de co-working proposent de nombreux services, comme la mise à disposition de salles de réunions ou d’équipements de bureautique.

Déjeuner à plusieurs grâce au « Co-lunch »

En réservant à l’avance une place pour un « Co-Lunch », il est possible de partager sa table et diminuer le prix et le gaspillage. Le restaurateur peut ainsi prévoir le nombre de convives, et proposer un repas adapté. C’est aussi un bon moyen de faire connaissance avec d’autres personnes adeptes du Co-lunch. De quoi allier plaisir gustatif et découverte de l’autre.

Accueillir un couch-surfer le soir

couchsurfer2

Un « Couch-surfer », littéralement un surfeur de canapé, est un voyageur qui profite le temps d’une nuit d’être hébergé chez l’habitant. Soit gratuitement en échange de point sur une plateforme spécialisée, soit en location par un site comme Air’BnB. C’est aussi un très bon moyen de faire connaissance avec de nouvelles personnes de cultures différentes.

Louer la voiture d’un particulier pour partir en week-end

De nombreuses plateformes mettent en relation les propriétaires d’un véhicule, et ceux à la recherche d’une location à bas prix. Que ce soit juste pour un week-end ou pour une semaine de vacances, ces plateformes garantissent l’échange avec une compagnie d’assurances. Cela permet de rassurer le propriétaire, et ainsi de faire confiance au locataire.

Quel avenir pour la consommation collaborative ?

Certains avancent déjà que nous sommes en train de vivre une « ShaREvolution ». Au travers de l’enquête « Je partage ! Et vous ? » réalisée par Fing et OuiShare auprès de plus de 2 000 personnes, une tendance se dessine. En se basant sur les résultats, les leaders de cette étude ont établi plusieurs hypothèses :

  • Cette « ShaREvolution » évoluera soit vers l’économie sociale et solidaire, soit vers le système capitaliste.
  • Les objets seront créés dans l’idée d’être partagés.
  • Des espaces seront dédiés à l’échange : comme une place de marché où s’échangeront plus facilement les objets ou les services.
  • Une gouvernance de plus en plus collaborative des systèmes de partage, en lieu et place des plateformes uniques.

 

Et vous, avez-vous déjà franchi le pas de la consommation collaborative ?
N’hésitez pas à partager votre expérience en laissant un commentaire, ou à partager cet article sur les réseaux sociaux !

Un commentaire

Une réflexion sur “ Portrait du consommateur collaboratif d’aujourd’hui et de demain ”

  1. Je suis personnellement ravie d’utiliser ILokYou pour trouver ce dont j’ai besoin auprès de mes voisins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>