article20

Crowdfunding : une solution pour les villes fauchées ?

Crowdfunding

Le crowdfunding est de plus en plus utilisé par de nombreux internautes pour financer leurs projets. Le principe est simple : exposer et expliquer son projet, détailler les besoins en financement et solliciter des visiteurs pour qu’ils investissent ou financent bénévolement le projet.

La nouveauté, c’est que ce sont maintenant des municipalités en mal de financement qui font appel au crowdfunding. Ce n’est pour l’instant qu’aux Etats-Unis mais la mode semble se propager à grande vitesse.

Deux modalités

Ces systèmes de crowdfunding sont utilisés soit par la municipalité elle-même soit par des citoyens ou groupes de citoyens qui s’érigent en association pour recueillir des fonds et réaliser le projet urbain qui leur tient à coeur.

Ainsi, quelques habitants de la ville d’Eugene dans l’Oregon ont  fait appel à ce système de financement pour construire un abri à vélos.

« Les citoyens sont prêts à payer des impôts supplémentaires pour des projets spécifiques qu’ils désirent tout de suite, explique Jordan Raynor, fondateur du site américain CitizInvestor. Cela permet de réaliser des initiatives qui ne constituent pas la priorité des municipalités comme, par exemple, la rénovation de piscines ou la création de petits parcs. Nous travaillons avec les municipalités pour identifier les projets qui sont prêts à être réalisés, ceux où il ne manque que le financement, détaille Jordan Raynor. Les particuliers qui contribuent ne risquent pas de dépenser leur argent en pure perte car leur carte de crédit n’est débitée qu’une fois tous les fonds récoltés. »

 

D’autres exemples ?

Kansas City, dans le Missouri, a pu financer un programme semblable à Vélib en récoltant 420 000 dollars via le site Neighbor.ly. Le service des parcs et loisirs de Philadelphie a, lui, récolté 2 163 dollars de la part de 50 donateurs sur CitizInvestor pour créer un espace jardinage destiné aux écoliers d’un quartier pauvre de la ville.

 

En savoir plus : Le civic crowdfunding, nouvel outil des villes fauchées Via Le Journal du Net

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>