blabla

BlaBlaCar : la recette magique du succès

covoiturage blablacar une recette qui marche

4 000 € ! C’est ce qu’a coûté en moyenne une voiture aux automobilistes français en 2012.  Vous en avez marre de payer trop cher ? Le covoiturage s’est petit à petit imposé comme un remède contre les tracas de la voiture et des transports.

Achat, essence, assurance, entretien, réparations… le budget voiture des français ne cesse de grandir sous pression de la hausse des prix du carburant et des assurances. Avoir une voiture reste une nécessité pour certains mais deviendrait presque un luxe !

La hausse des coûts du transport et la volonté de mieux consommer en mutualisant les ressources ont grandement participé à l’essor du covoiturage, qui fait aujourd’hui de plus en plus d’adeptes dans toute l’Europe.

Un bon plan pour conducteurs comme pour passagers

Avec 5 millions de membres dans toute l’Europe, BlaBlaCar est incontestablement le leader sur le marché. Partager sa voiture est un moyen convivial, économique mais aussi écologique de voyager qui séduit de plus en plus. Rapide et pratique à organiser, le covoiturage permet de se déplacer presque n’importe où, que ce soit pour le travail, le weekend où les vacances. En France, le trajet le plus emprunté est Paris-Rennes (21€) tandis qu’il vous en coûtera 14€ pour un Madrid-Valence en Espagne ou encore 28€ pour aller de Rome à Milan.

Mieux encore, c’est une vraie communauté de « co-voitureurs » qui s’est établie ces dernières années. Au même titre que la location entre particuliers, le troc et le crowdfunding, le covoiturage est partie intégrante des pratiques de consommation collaborative où les valeurs qui priment sont la convivialité, le relationnel, le partage et la volonté de mieux consommer sans gaspiller.

Mais quel est son modèle économique ?

Le covoiturage s’internationalise à mesure qu’il se développe et BlaBlaCar compte aujourd’hui 115 employés pour réaliser son activité dans 12 pays d’Europe.

Le service n’est payant qu’en France et en Espagne et BlaBlaCar se rémunère en appliquant des frais de mise en relation entre 10% et 12% du prix du trajet. La gratuité du service dans les autres pays d’Europe et le réinvestissement systématique des revenus fait d’elle une entreprise pas encore rentable mais très dynamique. En pleine expansion, l’entreprise veut malgré tout conserver son esprit start-up. Elle vient d’être élue 4ème meilleure entreprise dans laquelle il fait bon travailler et a obtenu un prix inédit, celui d’entreprise «Fun et Performante», au palmarès Great Place to Work.

Convivialité et communication sont les mots d’ordre de BlaBlaCar. Espace détente avec Babyfoot, séminaire au ski, parrainage des arrivants avec un salarié expérimenté, petits déjeuners hebdomadaires sont autant d’évènements qui ponctuent la vie de l’entreprise. Pour favoriser les interactions entre les services, la direction a mis en place des BlaBla Talk : réunion hebdomadaire où chaque équipe présente le travail effectué pendant la semaine écoulée. En somme, BlaBlaCar possède tous les ingrédients d’une recette réussie et elle sait bien les associer !

BlaBlaCar surfe sur la vague de l’économie collaborative pour ceux qui ne souhaitent pas acheter de voiture et pour les autres, il est désormais possible de financer un crédit auto grâce au financement participatif, grâce à Prêt d’Union, première plateforme de prêt entre particuliers en France.

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>