tb_contrat

Trucs et astuces sur l’assurance de prêt

Auto partage

Le contrat d’assurance de prêt est un produit accessible au grand public. Il permet à un emprunteur de se protéger en cas de coup dur. Ces contrats peuvent être souscrits auprès des organismes prêteurs, mais aussi auprès de n’importe quelle autre compagnie d’assurance à condition que les garanties soient équivalentes à celles proposées par le préteur.

Les garanties les plus communes sont le décès et la perte d’économie. En cas de décès d’un assuré alors qu’il n’a pas terminé de rembourser son crédit, c’est à l’assureur de rembourser l’intégralité du restant dû. Dans le cas où l’assuré perd son autonomie, il reçoit une aide de la part de l’assureur qui évalue le niveau de perte d’autonomie.

L’assurance de prêt n’est pas obligatoire. Légalement, il est possible de contracter un crédit sans souscrire, au même moment, une assurance emprunteur. Néanmoins, de plus en plus d’organismes prêteurs réfutent la possibilité de ne pas souscrire un tel contrat d’assurance. Au vu des sommes engagées et de la situation économique du moment, les prêteurs sont de plus en plus frileux et souhaitent conserver certaines garanties. Il est fort possible de se voir refuser un prêt si aucune assurance de prêt n’est souscrite (ce qui n’est pas le cas chez Younited Credit).

Le lobbying des banques

La solution de facilité étant de choisir son assurance directement au moment de la contraction du prêt, le marché de l’assurance crédit est majoritairement dominée par les grandes banques. Sachez cependant que les banques appliquent des taux extrêmement élevés et qu’il peut être bien plus intéressant de choisir une assurance externe.

Le principe de délégation consiste à s’assurer auprès d’un organisme extérieur à l’organisme prêteur. En d’autres termes, ca consiste à choisir une assurance de prêt auprès d’une compagnie d’assurance qui ne soit pas à l’origine du prêt. Ce principe permettrait de faire en moyenne 10 000 € d’économie sur un crédit, en appliquant des taux inférieurs de 10 points de base par rapport à ceux proposé dans les banques.

La loi Hamon

Afin d’empêcher un tel lobbying qui peut facilement nuire au principe de la libre concurrence, l’état à mis en place la loi Hamon qui permet de résilier à n’importe quel moment un contrat d’assurance de prêt dans les 12 premiers mois. Ainsi, les assureurs externes conseillent de souscrire aux contrats proposés directement dans les banques afin de ne pas mettre en péril la souscription de votre prêt. Par la suite, il vous suffira de résilier votre contrat d’assurance de prêt grâce à la loi Hamon et de souscrire ailleurs pour faire des économies. Des compagnies d’assurance peuvent même s’occuper de la résiliation auprès des banques grâce à des partenariats.

Les assureurs extérieurs proposent également des contrats d’assurance de prêt pour les personnes ne pouvant répondre aux critères des questionnaires de santé qui sont extrêmement drastique.

Plus d’informations : bonne-assurance.com

> Faire une demande sur le site

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>