article31

Permis de conduire, un sésame bien onéreux

Permis de conduire

L’entrée dans la vie active passe par un certain nombre d’étapes : fin de la formation initiale, logement, premier travail… L’une de ces étapes, et non des moindres, consiste à obtenir le droit de se déplacer de façon autonome : le permis de conduire, un sésame bien onéreux si l’on en croit la dernière étude de l’association Consommation Logement et Cadre de Vie.

Certes, le permis de conduire n’est peut être plus aussi indispensable qu’il y a quelques années. En ville, les transports en commun se sont largement développés et il faudrait être fou parfois pour s’aventurer en voiture dans les centres villes. Cependant, la capacité de conduire reste indispensable dans de nombreux cas et les employeurs ne manquent pas de réclamer aux candidats à l’embauche de disposer de leur permis de conduire à côté de leurs diplômes.

Obtenir son permis

Aujourd’hui plus de 11 000 auto-écoles sont présentes sur le marché pour vous aider à préparer les examens du permis de conduire (code et conduite) que présentent plus de 1,5 millions de candidats chaque année. Mais seulement un peu moins d’un million de permis sont délivrés par an dont les trois quart pour le permis B. Au final les deux tiers des Français ont leur permis.

Le prix du permis

Pour obtenir le précieux sésame, les candidats suivent en moyenne 35 heures de cours de conduite. La France est l’un des pays les plus chers dans ce domaine avec un coût moyen de 1500€ pour 35 heures de conduite, un prix très élevé pour une population très jeune. En effet, la tranche des 16/25 ans représente plus de 80% des clients des auto-école. Pourtant, ces tarifs peuvent varier du simple au double selon l’association CLCV, qui fustige les disparités géographiques puisque le forfait initial de 20 heures de conduite, d’un coût moyen de 1.067 euros peut grimper jusqu’à 1.425 euros à Paris et descendre à 780 euros à Lille, soit du simple au double.

Le prix du véhicule

Une fois le permis en poche, les dépenses commencent : assurance, essence, entretien, péage, parkings… sans compter l’achat du véhicule, souvent à crédit et à des taux indécents et des conditions très opaques.

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>