Partez à la chasse du trader français qui a perdu le plus d’argent !

trader_

Si les banques adoptent parfois un comportement à la limite de la légalité dans leurs activités, il ne faut pas oublier que ce sont surtout les banquiers qui en sont les responsables. Entre les amendes et les pertes réalisées lors d’opérations financières hasardeuses, les banques ne sont pas prêtes à rentrer dans le rang. Envie d’en savoir plus ? C’est à vous de jouer !

Qu’est-ce qu’un trader ?

On peut définir un trader comme un « opérateur sur les marchés financiers » qui négocie des produits financiers. Si certains sont autodidactes et travaillent directement depuis chez eux, la plupart exercent leur métier dans une banque d’investissement ou dans un établissement de gestion d’actifs. Certains travaillent également dans les compagnies d’assurances ou les grandes sociétés pour améliorer le rendement de la trésorerie. Certains sont plus prudents que d’autres, et avec une vision plus long terme, ils sont en mesure d’accompagner le développement de certaines sociétés.

1

D’autres au contraire, préfèrent utiliser des outils financiers différents, comme les contrats à terme pour spéculer à la hausse ou à la baisse sur certains produits, et les options pour couvrir leur risque. On peut résumer un trader en quelques mots : négocier des produits financiers en achetant ou revendant ceux-ci au moment le plus opportun pour réaliser une plus-value.

Mais qui est le trader français qui a perdu le plus d’argent au jeu de la bourse ? Pour le découvrir, à vous de jouer ! Cliquez ici pour le découvrir

J’ai une plus grosse perte que toi !

En regardant les banques, leur actualité, et leur façon de travailler, on peut se demander si elles ne jouent pas à un jeu dangereux. Si des entreprises cherchent à innover, les banques semblent préférer une autre activité : celle qui aura obtenu le trophée de la plus grosse perte, ou la médaille de la plus grosse amende à payer. Lors d’un précédent article, nous vous parlions déjà de la dérive des banques, mais il ne faut pas oublier leur arme principale : le requin-trader. Car tel un requin, le trader ne va pas hésiter à fondre sur sa proie avec comme seul et unique objectif son appétit énorme pour l’argent. Mais parfois l’opération ne se révèle pas aussi lucrative que prévu, et la banque doit essuyer la perte d’argent causée par l’un de ses traders. Si certains considèrent que le trader est le seul responsable, il ne faut pas oublier que c’est grâce à la banque qu’il a obtenu les outils et les moyens nécessaires pour prendre un risque inconsidéré sur les marchés.

Vous sentez-vous capable de récupérer l’argent perdu par le plus flambeur des traders ? Pour le savoir, cliquez ici !

Qui sont les traders qui ont perdu le plus d’argent ?

Les plus grosses pertes des banques françaises ont surtout été causées par trois traders, sans doute un peu trop joueurs sur les marchés financiers. On retrouve notamment Jérôme Kerviel qui travaillait au sein de la Société Générale, Bruno Iksil trader chez JP Morgan et Boris Picano-Nacci à la Caisse d’Épargne en 2008. Et si ces 3 traders ne représentaient que le sommet de l’iceberg, et qu’une grande partie des pertes étaient cachées par les banques ? Nous ne le saurons peut-être jamais.

traders

Envie d’en savoir plus ? N’hésitez pas à consulter notre page spéciale à propos des plus grosses pertes des traders dans les banques françaises.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>