interview_tb

Les coulisses de Prêt d’Union : A la rencontre de notre équipe de conseillers

interview_couv

De plus en plus de nos clients mettent en lumière la qualité d’écoute, le respect et l’efficacité de notre équipe de téléconseillers. Nous souhaitions en profiter pour vous présenter cette petite équipe à taille humaine, dynamique et motivée, basée à 100% en France. Nos agents veillent au montage de votre dossier de façon individualisée. Lorsque votre demande obtient un accord de principe positif, votre dossier est ainsi suivi de A à Z par le même opérateur…

 

A propos de vous… pouvez-vous dire quelques mots sur votre parcours et sur votre rôle chez Prêt d’Union ?

Margaux : Je suis diplômée d’un BTS Banque en alternance chez le Crédit Lyonnais. Je connais donc assez bien le secteur de la banque de détail, son fonctionnement et ses produits.
J’ai rejoint il y a un peu plus d’un an Prêt d’Union où j’occupe désormais la fonction d’Assistante Manager du service Commercial sur les appels sortants : je prends contact avec les clients qui ont fait une demande sur notre site, je leur demande des précisions sur leur projet, leur situation, leurs besoins et leur explique le fonctionnement de Prêt d’Union. Cette première mise en relation est importante : elle permet de mieux connaitre les clients, de valider avec eux leur projet et de faire en sorte qu’ils sachent et comprennent qui nous sommes et quel service nous leur proposons.

Jérémy : Avant Prêt d’Union, j’ai travaillé chez Sofinco dans le cadre de mon BTS MUC en alternance, au terme duquel j’ai été embauché. J’ai travaillé dans 3 services, ce qui m’a permis de faire le tour du métier du crédit conso. Au bout de 5 ans, j’ai entendu parler de Prêt d’Union. Cette entreprise proposait un projet novateur. J’ai donc décidé de quitter Sofinco pour rejoindre le service-client de Prêt d’Union. J’y travaille depuis presque 2 ans et je suis Assistant Manager comme Margaux, mais sur les appels entrants. Je fais donc partie de l’équipe qui gère les appels en provenance des clients. Mon rôle est de répondre le plus efficacement possible aux questions des clients et d’en profiter pour affiner avec eux leur projet, leur besoin de financement, etc.

 

Quelles sont selon vous les grandes spécificités qui caractérisent le service-client de Prêt d’Union ?

Margaux : Selon moi, c’est la qualité de la relation-client qui fait la force de Prêt d’Union. Nous avons un vrai rôle de conseiller auprès des clients et nous prenons le temps de nous présenter et de les écouter. Nous ne sommes pas limités en « minutes » contrairement à d’autres services-client du secteur bancaire ou autre. La « qualité » est largement plus valorisée que la « quantité ». Le discours n’est pas formaté ou automatisé. Ce trait spécifique est crucial chez nous. En effet, les clients font leur demande de prêt sur internet, ils ont peur des arnaques et du manque de sécurité pour leurs données. Nous leur montrons que derrière leur écran, nous sommes bien là et que nous prenons en compte leur demande de A à Z !

Jérémy : Nous donnons un vrai service sur-mesure à nos clients. La qualité de la relation-client est en effet fondamentale mais nous sommes aussi très réactifs dans la gestion des dossiers ! Nos outils performants d’aide à la décision nous permettent de gérer rapidement et efficacement les demandes de nos clients, leur faire des propositions personnalisées et les accompagner tout au long de leur démarche. Autrement dit, nous avons toutes les clés en main pour prouver ce que Prêt d’Union revendique depuis le début de sa création : un prêt humain et rapide.

 

Où est localisé le service-client de Prêt d’Union ?

Margaux : En France bien sûr, dans le 15ème arrondissement de Paris. Parfois, il arrive que les clients ne me croient pas quand je leur dis que j’aperçois la tour Eiffel de mon bureau ! Nous sommes tous dans le même open-space, au même étage, à proximité les uns des autres. J’aime l’ambiance de cette équipe à taille humaine et soudée. Cette proximité nous permet aussi de bien faire circuler l’information entre nous et donc d’être plus réactifs dans notre métier.

Jérémy : Nous sommes une petite équipe jeune située exclusivement en France. Je pense qu’au-delà du fait de rassurer nos clients, cela envoie aussi un signal positif fort dans un contexte difficile où nous traversons une crise du chômage, surtout chez les jeunes. La grande mode de la délocalisation des services-clients ne s’applique pas chez Prêt d’Union !

 

Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?

Margaux : En moins d’un an, mon poste a évolué très rapidement chez Prêt d’Union. J’ai gagné en responsabilité et suis désormais chargée, en plus de mon métier principal, de former les nouveaux arrivants. J’aime beaucoup cette nouvelle mission. Je suis jeune mais on me confie déjà un nouveau challenge extrêmement gratifiant.
Ici, chez Prêt d’Union, les managers vous font confiance, prennent le temps de vous former et vous font rapidement gagner en responsabilité.

Jérémy : Chaque client est une personne différente, avec une histoire, un projet propre, etc. J’ai appris à m’adapter, à savoir écouter, non seulement en fonction de leurs demandes au sens strict, mais aussi en fonction de leurs hésitations, de leurs craintes, des raisons qui les ont amené à faire tel ou tel projet. Dans ce métier où la relation humaine est clé, on développe une sorte de connaissance de la psychologie humaine. Et je trouve cela passionnant.

 

Pouvez-vous nous faire part d’un cas client qui vous a marqué ?

Margaux : J’ai géré le dossier d’une personne retraitée qui avait besoin de 30 000 euros pour un projet assez original. Passionné, cet homme collectionnait et revendait des affiches de cinéma (de vrais originaux). Nous avons décidé de financer son projet. Quelques jours suivant le versement de son prêt, l’heureux emprunteur est venu en personne m’offrir des affiches de cinéma grandeur nature devant les locaux de Prêt d’Union ! Ce geste m’a beaucoup touchée. De plus, cette personne a fait une nouvelle demande de prêt depuis. Preuve que nos services et notre service-client l’ont conquis !

Jérémy : Un homme divorcé nous avait contactés pour financer son mariage. Prenant en charge son dossier, je me suis permis de lui dire sur le ton de l’humour : « Vous retentez donc l’expérience, Monsieur ? ». La réponse de celui-ci fut très cocasse. Il me dit qu’il avait engagé un détective pour suivre son ex-femme qu’il soupçonnait de le tromper et de le manipuler dans leur divorce. Il obtint donc les preuves attendues et dans son « malheur », pendant la période « d’investigation », tomba amoureux d’une autre femme avec qui il décida de partir se marier en Asie. Quelle histoire ! Je m’en rappelle surtout parce que nous avons bel et bien financé son projet !

 

Merci pour le temps consacré à cette interview et longue vie à Prêt d’Union !

6 commentaires

6 réflexions sur “ Les coulisses de Prêt d’Union : A la rencontre de notre équipe de conseillers ”

  1. J’aimerais vous rendre visite a Paris le 18 juin 2015 car je dois aller au salon du Bourget le 19 et20 juin ,voulez vous me donner votre adresse dans le 15ème et votre n° de tel svp?

      1. Faites-vous un prêt comme un prêt relai pour avoir de l’argent en anticipation de la vente d’un appartement, s’il vous plaît ?

  2. c’est bizarre que l’on ne puisse pas avoir vos coordonnées ??? et , encore plus surprenant qu’il soit impossible de connaitre les raisons du refus de prêt à un retraiter de(73 ans) qui à des revenus de 1 fois 1/2 le smic et une épouse qui est depuis plus de 30 ans (avec un cdi ) et qui a elle aussi un revenu normale . J’attends avec curiosité vos arguments sur les 2 points

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>