Franchement Mal Informé !

fmi

A chaque fois que les médias reviennent sur la crise grecque, ils mentionnent également le Fonds Monétaire International, sans se donner la peine de nous expliquer ce que c’est. Younited Credit prend le temps de vous donner les clés pour tout comprendre.

Qu’est-ce que c’est ?

Le Fonds Monétaire International (FMI) est une institution internationale regroupant 189 pays. Selon les informations officielles, elle est en charge de « promouvoir la coopération monétaire internationale, garantir la stabilité financière, faciliter les échanges internationaux, contribuer à un niveau élevé d’emploi, à la stabilité économique et faire reculer la pauvreté ».

1

Autrement dit, elle est en charge de la stabilité économique du monde.

Vaste mission donc, mais concrètement, comment fait-elle ?

Elle peut tout d’abord avoir une fonction de conseil auprès des Etats membres, par exemple dans les coupes budgétaires à apporter, les nouvelles sources de revenus à trouver, sur le besoin de nationaliser ou de privatiser, etc….

Elle peut également accorder des prêts à des taux avantageux à des pays en difficulté financière. Par exemple, en 1997, lors de la crise asiatique, le FMI a créé la facilité de réserve supplémentaire, sorte de fonds utilisable en dernier recours. Les taux de cette réserve sont inférieurs aux prix proposés par les prêteurs privés, ce qui permet à l’Etat en crise de se remettre, et surtout d’éviter la contagion de la crise aux pays voisins.

Enfin, elle veille à la formation et apporte une assistance technique. Elle collecte un grand nombre d’informations économiques qu’elle synthétise et distribue dans des publications. Le FMI assiste également les pays qui la sollicitent dans ses domaines de compétences : elle aide par exemple les pays qui reconstruisent leurs institutions à la suite de graves troubles politiques (Angola, Yémen).

Quelles sont les limites de cette institution ?

La première limite de cette institution, c’est que tous les pays ne sont pas membres : Andorre, la Corée du Nord, Cuba, le Liechtenstein, Nauru, le Swaziland et le Vatican n’en font pas partie. Son rôle de stabilité se réduit donc aux pays membres et non au monde comme le définit sa fonction.

2

L’autre principale limite du FMI, c’est sa partialité avérée. Les 10 premiers pays, qui représentent plus de 50 % du PIB mondial, possèdent la majorité des droits de vote alors que le FMI compte 188 pays membres. Autrement dit, il suffit que ces dix pays se mettent d’accord pour que le vote bascule. On est loin d’un consensus international.

Et comme ces pays sont occidentaux, les décisions du FMI tendent à suivre le modèle économique de ces pays, empêchant toute forme de construction différente.

Powered by Typeform
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>