Déclarations de patrimoine des candidats : un pas vers l’exemplarité ?

Vote

C’est une des nouveautés de cette élection présidentielle 2017 : la Haute Autorité pour la Transparence de la vie publique (HAPTVP) a publié les déclarations de patrimoine des 11 candidats qui s’affronteront au premier tour.

A moins de 15 jours de cette échéance, nous décryptons pour vous ces déclarations !

Quatre candidats déclarent un le patrimoine dépassant un million d’euros

Auparavant, seul le vainqueur de l’élection présidentielle voyait sa déclaration publiée au Journal Officiel. Désormais, la HAPTVP a fait le choix de rendre publiques celles des candidats ayant obtenus les 500 parrainages nécessaires pour espérer briguer la magistrature suprême. Certaines déclarations réservent ainsi des surprises et force est de constater que plusieurs candidats détiennent des patrimoines qui dépassent 1 million d’euros… Voyez plutôt :

1. Nicolas Dupont-Aignan (2 351 793 €) :

Loin devant les autres, le candidat de Debout la France déclare un patrimoine immobilier de 5 biens dont l’évaluation totale se porte à 2 329 000 €. En plus de ces biens, NDA est propriétaire de 22 793,81 € de valeurs mobilières.

2. François Asselineau (1 568 784 €) :

Ce candidat, encore méconnu avant le « Grand Débat » de mardi dernier, figure à la deuxième place de ce classement avec 3 biens immobiliers en métropole et 2 appartements en Polynésie française pour un total de 1 341 000 € auquel il faut ajouter 227 784,36€ de valeurs mobilières.

3. François Fillon (1 181 316 €) :

Le candidat Les Républicains a déclaré 3 biens immobiliers dont son manoir dans la Sarthe pour un total estimé à 925 300€. Du côté des valeurs mobilières, sa déclaration fait état de 256 016€ dont 2 montres estimées à 12 000 et 15 000 euros.

4. Jean-Luc Mélenchon (1 131 212 €) :

Le leader de la France insoumise possède 2 biens immobiliers : un appartement parisien estimé à 837.000 euros et une résidence secondaire d’une valeur de 190.000 euros, soit un peu plus d’1 million d’euros.

Deux candidats sans patrimoine immobilier

S’il y a bien un point sur lequel Philippe Poutou et Emmanuel Macron se rejoignent, c’est l’absence de biens immobiliers dans leurs patrimoines. En effet, l’ouvrier et l’ancien banquier d’affaires déclarent ne pas être propriétaires terriens. Mais là où le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste ne possède qu’un véhicule estimé à 9 000€, le candidat d’En Marche posséderait plus de 600 000€ de valeurs mobilières (produits financiers et bancaires).

A quelques jours d’un scrutin qui s’annonce assez serré, ces déclarations dévoilent ainsi une nouvelle facette des candidats !

Selon vous, ces déclarations patrimoniales contribuent-elles à rendre davantage transparente la vie politique en France ?

Loading ... Loading ...
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>