Arnaque : des personnalités achètent leur permis de conduire !

permis

C’est une arnaque qui vient d’être révélée. Un grand nombre de personnes ont pu acheter leur permis plutôt que de passer l’examen. Et parmi elles, on retrouve des noms célèbres. Younited Credit vous dit tout.

Comment marchait cette arnaque ?

1

Tout était extrêmement simple. Une auto-école proposait à ses clients les plus fortunés d’acheter leur permis, pour une somme allant de 2 000 à 10 000 euros. Trois fonctionnaires de la préfecture des Hauts-de-Seine s’occupaient ensuite de réaliser le permis désiré. La somme était équitablement répartie entre le dirigeant des auto-écoles et les agents du service public, dont l’un n’est plus en fonction actuellement.

Qui était concerné ?

C’est le mari de la chanteuse Amel Bent qui tenait ces auto-écoles, ce qui explique sans doute qu’il ait eu accès aux numéros des célébrités pour leur proposer ce deal malhonnête.

Parmi elle, l’animateur Ali Baddou. Avant même que son nom ne sorte dans la presse, l’animateur de Canal + postait ce message :

2

Trois noms de footballeurs sont également sortis lors de cette enquête : Layvin Kurzawa, actuel défenseur du PSG, le mancunien Samir Nasri et Jérémy Ménez qui évolue au Milan AC font également partie de ces candidats qui ont reçu leur permis sans jamais le passer. Des hommes d’affaires et des gens aisés ont aussi profité de ce trafic même si leurs noms sont encore tenus secrets.

Pour l’heure, on ne sait pas encore si les « lauréats » du permis seront poursuivis, mais leur permis sera bel et bien annulé, et ils devront le repasser. Qu’ils n’hésitent pas à faire une demande de crédit automobile chez nous, nous étudierons leur dossier avec attention !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>