Agences immobilières : escroquerie à tous les étages !

immobilier

L’association UFC-Que Choisir a mené une étude auprès de 1246 agences immobilières situées partout en France. Le résultat est sans appel ! Deux ans après l’application de la loi Alur, rien (ou presque) n’a changé. Younited Credit vous éclaire sur ces pratiques frauduleuses !

Aucune transparence !

38 % des agences ne fournissent pas d’informations détaillées, ne serait-ce que sur leurs tarifs. Pourtant il s’agit d’une obligation légale. Les agences doivent informer ses clients sur la part qui leur revient dans une transaction. N’hésitez donc pas à faire entendre votre voix…

Plus d’une agence sur trois n’indique pas clairement l’information sur le diagnostic de performance énergétique (DPE) des logements proposés à la location. Pourtant, la flambée des prix de l’énergie rend cette donnée particulièrement utile pour les futurs locataires qui veulent se plonger dans leurs futures dépenses. Plus grave encore, ce chiffre a augmenté depuis l’enquête de 2011 : 35 % des agences ne donnent pas cette information actuellement, contre 28 % il y a cinq ans.

De même, quatre agences sur cinq (82 %) ne respectent pas «l’information détaillée» sur les honoraires de location, qui doit indiquer clairement ce qui relève des frais d’agence et ce qui correspond à l’état des lieux.

Et environ un quart (26% contre 21% en 2011) des agences «n’affichent toujours aucune information sur les honoraires en vitrine», une obligation légale qui date pourtant de 25 ans.

Des plafonds d’honoraires ? Quels plafonds d’honoraires ?

Il faut le dire, 9 agences sur 10 respectent les plafonds légaux de location facturés au locataire… Ce qui veut quand même dire qu’une sur 10 ne le fait pas ! Et si on multiplie par le nombre d’agences immobilières en France, et le nombre de clients de chacune, cela fait quand même un grand nombre de personnes qui se font avoir !

Mais même pour les agences qui respectent scrupuleusement la loi, les frais d’agence n’ont pas baissé autant qu’attendus : les frais d’agence n’ont ainsi baissé «que de 20% entre 2011 et 2015, loin des 50% promis» selon l’enquête de l’UFC-Que Choisir. Pire, ils ont même parfois augmenté.

De plus, un grand nombre d’agences n’hésitent pas à vous demander de nombreuses pièces justificatives, alors que la liste est définie strictement. Par exemple, sachez que le RIB, le livret de famille ou encore la carte grise n’en font pas partie.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>